France
URL courte
91352
S'abonner

Par les temps de Covid-19 qui courent, boire un verre ou fumer une cigarette risque de faire courir des risques, même si le port du masque n’est pas obligatoire quand on est assis à la table. Un homme originaire de l’Orne, en Normandie, a inventé un masque qui promet de simplifier la vie, le «siroteur».

Alors que l’épidémie de Covid-19 semble revenir en force et que le nombre de cas a augmenté de 40% et celui des hospitalisations de près de 28% en une semaine en France, Raymond Dalaise, originaire de l’Orne, en Normandie, a imaginé un masque spécial pour prendre un verre tout en respectant les gestes barrières, fait savoir France Bleu Normandie.

Son objet, baptisé «siroteur», dispose d’une ouverture centrale.

Il suffit d'un masque en tissu qui est percé avec un œillet à bâche fixé au niveau de la bouche. Pour ceux qui n’apprécient pas la paille, il propose un modèle avec une fermeture éclair.

Efficacité

Toutefois, l’inventeur n’insiste pas sur une garantie à cent pour cent.

«Ce masque sert surtout à empêcher les postillons de la personne qui le porte. Je ne dis pas que c'est efficace pour filtrer les entrées.»

L’homme est en train de créer un modèle avec une bande velcro et a déposé ce dernier modèle à l’Association française de normalisation (AFNOR).

«J'attends la certification de manière à pouvoir trouver un fournisseur si possible local, avant de commencer la distribution», a-t-il indiqué.

Certification

Pourtant, son idée suscite pour l'instant plutôt des sourires du côté des médecins. Nicolas Sainmont, président du CSMF, syndicat de généralistes en Normandie, déclare qu’il faut attendre une validation officielle.

«C'est vrai que c'est mieux que rien […]. Si l'AFNOR dit que c'est valide, on peut le faire, sinon c'est du gadget», a-t-il réagi sur France Bleu Normandie.

Il a souligné que l’important était de faire valider la nouveauté par des professionnels.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
café, masques, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook