France
URL courte
10844256
S'abonner

Les commerçants de la station balnéaire héraultaise de Palavas-les-Flots ont organisé une opération «ville morte» après de nouveaux incidents avec des jeunes issus de la banlieue parisienne.

Palavas-les-Flots, petite commune située dans l’Hérault, est confrontée cet été à une vague de violence sans précédent, rapporte Midi Libre. Selon ses informations, des commerçants locaux en sont récemment venus aux mains avec des «jeunes de la banlieue parisienne» accusés de causer des troubles.

Le quotidien évoque une «ambiance explosive» dans la station balnéaire: selon divers témoins, plusieurs bagarres ont éclaté sur la rive gauche du Lez, rue Saint-Roch, vendredi 21 août.

​Opération «ville morte»

Malgré la venue sur place du maire, Christian Jeanjean, la police municipale a eu beaucoup de mal à rétablir le calme. En fin d’après-midi, tous les commerçants ont baissé le rideau et manifesté une nouvelle fois dans les rues et devant le commissariat pour dénoncer l’«abandon» des pouvoirs publics. Le soir, les mêmes commerçants ont organisé une opération «ville morte».

Depuis juin, la station palavasienne est le théâtre de graves incidents et de «run» sur le front de mer, le long de l’avenue du Saint-Maurice, rappelle Midi Libre. Un jeune de 13 ans avait également été poignardé au Luna Park.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Tags:
violences, Hérault, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook