France
URL courte
8282
S'abonner

Les mesures sanitaires en entreprise contre le Covid-19 laissent les Français perplexes, d’après un récent sondage. La question du port du masque fait en particulier débat, le rendre obligatoire sur le lieu de travail semble inenvisageable pour beaucoup.

Les Français s’interrogent sur les mesures mises en place en entreprise contre le Covid-19, d’après un sondage de la société Qapa, spécialisée dans l’intérim.

Alors que 61% des Français précisent avoir reçu des directives pour respecter les protocoles sanitaires, plusieurs règles semblent plus difficiles à assimiler que d’autres. 66% des sondés pensent par exemple que conserver plus d’un mètre de distance entre salariés est impossible.

La peur d’une contagion en entreprise reste néanmoins présente. Plus d’un Français sur deux dit ainsi craindre de reprendre le travail, du fait du risque de contamination que cela représente.

Sceptiques quant au port du masque

Alors que la ministre du Travail a annoncé vouloir systématiser le port du masque en entreprise d’ici la rentrée, le sujet divise les Français. Plus d’un sondé sur quatre déclare ainsi ne pas désirer porter de masque. 26% des Français vont jusqu’à affirmer qu’ils iront à l’encontre de cette mesure, même si elle est rendue obligatoire.

Cette obligation pour tous les salariés laisse par ailleurs les sondés sceptiques. Une majorité de Français pensent que l’exigence est irréaliste. Ils sont en effet plus de 58 % à déclarer que l’obligation du port du masque pour tous les salariés n’est pas envisageable sur leur lieu de travail.

Invité sur Europe 1, la ministre du Travail, Élisabeth Bornes, a spécifié que des dérogations au port du masque en entreprise pourraient être accordées. La ministre a par exemple évoqué les plateaux de télévision, sur lesquels les masques peuvent être «pénalisants».

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
sondage, entreprise, masques, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook