France
URL courte
589158
S'abonner

Des membres de la brigade anti-criminalité (BAC) ont été la cible de jets de projectiles et de coups de bâtons de la part d’une foulé agitée et hostile aux forces de l’ordre, haranguée par le contrevenant qu’ils étaient en train d’interpeller à Nantes, fait savoir 20 Minutes.

Défavorablement connu des services de police et attendu par un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC), un automobiliste de 21 ans a fourni beaucoup d’efforts afin d’échapper à son interpellation par les forces de l’ordre à Nantes ce samedi 22 août, mais en vain, relate 20 Minutes.

Après une course-poursuite avec les agents, le fuyard a enfin quitté sa voiture pour trouver un refuge chez un tiers. Cependant, cela n’a pas empêché les policiers de l’arrêter.

Toutefois, quand les membres de la BAC l’ont sorti du bâtiment, le jeune homme a commencé à s’adresser aux passants pour les liguer contre les forces de l’ordre. Et cette tentative a réussi. Des individus se sont rassemblés et ont commencé à jeter des projectiles et donner des coups de bâtons aux fonctionnaires.

Seule l’arrivée de renforts a mis fin à cet affrontement et permis d’interpeller le jeune à l’origine de la bagarre.

Fouillé, le véhicule qu’il avait abandonné a révélé des sachets contenant des stupéfiants ainsi qu’une bombe lacrymogène, conclut le média.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
criminels, France, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook