France
URL courte
231517
S'abonner

Suite au dépistage de 30% de cas positifs au Covid-19 parmi les visiteurs du village naturistes du Cap d’Agde, la préfecture de l’Hérault a ordonné la fermeture de 17 établissements, dont des bars et des restaurants, afin d’enrayer la propagation du virus. Tous les résidents sont invités à se faire tester.

Après qu’environ 30% de cas positifs au Covid-19 ont été recensés en une seule journée dans le village naturiste du Cap d’Agde, dans l’Hérault, le préfet du département a ordonné la fermeture de nombreux établissements.

«Parmi les personnes volontaires pour ce dépistage, le taux de cas positifs chez les personnes ayant fréquenté le village naturiste est quatre fois plus élevé que celui des personnes ayant séjourné dans la ville d'Agde, mais n'ayant pas fréquenté ce village», a précisé l'ARS. Au total, plus de 800 tests ont été réalisés.

Fermeture d’établissements

Étant donné que la situation sanitaire dans la station balnéaire est «très préoccupante», selon l’Agence régionale de la santé, la préfecture de l’Hérault a fermé 17 établissements du village naturiste, notamment des bars, des discothèques et des restaurants, pour 15 jours.

Mise en place par les services de l’ARS, conjointement avec le maire d’Agde, cette mesure d’urgence vise à «endiguer le phénomène de propagation» du virus, indique un message transmis à la presse, cité par l’AFP.

Les autorités locales demandent aux résidents du village naturiste «de se faire dépister avant de partir pour rejoindre leur lieu de résidence, et à tous ceux qui souhaitent s’y rendre pour différer leur déplacement».

Le préfet rappelle que le port du masque est obligatoire sur tout le littoral du département.

Situation en France

Le 24 août, 1.955 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectes, soit une nette baisse par rapport aux 4.897 cas enregistrés. Cependant, le nombre de cas graves en réanimation présente une légère augmentation, à 399, contre 383 le 23 août. Le taux de transmission est en forte croissance, alertent les autorités sanitaires. Au moins 42 départements se trouvent en situation de vulnérabilité.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
épidémie, Covid-19, Agence régionale de santé (ARS), Hérault
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook