France
URL courte
8016
S'abonner

Face à l’approche du scrutin pour la présidence du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Jean Castex a dû accueillir ce mardi 25 août Christophe Castaner pour un petit-déjeuner à Matignon. Un signe de soutien estime Le Point, aucun rendez-vous avec d’autres candidats n’étant prévu.

Le petit-déjeuner organisé ce mardi 25 août par Jean Castex pour Christophe Castaner est un témoignage du soutien de Matignon pour la candidature de l’ancien ministre de l’Intérieur à la présidence du groupe LREM à l'Assemblée nationale dont le scrutin se tiendra les 9 et 10 septembre, rapporte Le Point.

En outre, selon l’hebdomadaire, Matignon n'a pas fixé de rendez-vous avec les deux autres candidats, François de Rugy ou Aurore Bergé.

Néanmoins, comme le note Le Point, le nouveau Premier ministre et l’ancien ministre de l’Intérieur ne sont pas en bons termes depuis que Christophe Castaner a succédé à Gérard Collomb en octobre 2018, poste que Jean Castex lorgnait.

«Le bouclier du chef de l'État à l'Intérieur»

L'entourage de Castaner, député des Alpes-de-Haute-Provence, assure cependant qu’il n'y a plus aucune rancune après son éviction du gouvernement, quand d'autres affirment que sa volonté de revenir en 2022 dépend de la réussite de sa mission au Palais Bourbon.

«De même qu'il a été le bouclier du chef de l'État à l'Intérieur, il stoppera l'hémorragie de parlementaires qui ont quitté LREM. Il emmènera un groupe renforcé à la présidentielle de 2022», affirme une source auprès du Point.

Toujours d’après l’hebdomadaire, l'élection de Christophe Castaner ferait plaisir à l'Élysée, car elle irait à l’encontre de l'idée d'une droitisation de la majorité et du gouvernement soutenue par Aurore Bergé.

Lire aussi:

Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Près de 200 victimes dans la bande de Gaza, Netanyahou évoque plus de 1.500 cibles atteintes
Tags:
Jean Castex, Assemblée nationale, La République en Marche! (LREM), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook