France
URL courte
5724
S'abonner

Au micro de France inter, le président de la région PACA a confié craindre un nouveau semi-confinement dans les Bouches-du-Rhône et à Marseille. Alors que le département fait face à une flambée de cas, Renaud Muselier s’inquiète des conséquences économiques qu’entraîneraient des mesures de restriction supplémentaires.

Interrogé par France inter, Renaud Muselier, président de la région PACA, a évoqué la possibilité d’un semi-confinement pour les Bouches-du-Rhône et principalement pour la ville de Marseille, touchée par une recrudescence de cas de Covid-19.

Alors qu’un Conseil de défense se réunit aujourd'hui à l'Élysée, Renaud Muselier pense que de nouvelles mesures de restrictions seront prises pour le département.

«Je crains que le Conseil organisé par le Président de la République nous en impose [des mesures supplémentaires]. Je crains qu’il ne fasse un semi-confinement. Du côté de l'administration centrale, il y a la volonté que le département rentre dans la moyenne nationale […]», a expliqué l’élu à France inter.

Le taux d’incidence du virus est en effet beaucoup plus élevé dans les Bouches-du-Rhône que dans le reste du pays, avec 110 cas pour 100.000 habitants, contre 33 pour 100.000 à l’échelle nationale.

Désastre économique                   

Le président de la région PACA s’inquiète des conséquences économiques que pourrait entraîner un retour du confinement.

 L’élu explique avoir d’ores et déjà «relancé la cellule» d’aide aux entreprises active en février, afin que ces dernières «ne meurent pas, en fonction de la crise économique qui va arriver derrière».

Renaud Muselier se dit notamment préoccupé pour le secteur de la restauration et insiste sur l’importance des bars et restaurants pour l’activité économique.

«Je crains qu’on ferme les bars et les restaurants. Qu’on ferme les bars et restaurants à 20h, c’est un désastre pour l’économie locale […] Ce qu’il faut, c’est faire en sorte qu’on garde les masques et les distanciations. L’immense majorité des restaurateurs joue le jeu cet été, d’autres non, et j’ai peur qu’on punisse ceux qui ont été les plus précautionneux à cause de ceux qui ne l’ont pas été», déclare-t-il à France inter.

S’élevant contre un confinement systématique, l’élu conclut en affirmant qu’il faut «apprendre à vivre avec le virus» et privilégier le dépistage, l’isolement et le soin aux malades.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
confinement, Covid-19, Marseille, Bouches-du-Rhône, Renaud Muselier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook