France
URL courte
4021225
S'abonner

Une nouvelle agression contre un conducteur de bus a eu lieu le 25 août en Seine-Saint-Denis. Entouré par plusieurs individus agressifs, il a été tiré par les cheveux avant d’être jeté au sol. La RATP condamne les faits et dénonce le «différend de circulation» à l'origine de l'altercation.

Une séquence présentant un chauffeur de bus agressé par plusieurs individus a été publiée sur les réseaux sociaux. Relayée notamment sur Twitter, la vidéo montre l’homme se faire tirer les cheveux par derrière et tomber au sol avant de recevoir un coup de pied.

​Selon Le Parisien, c’est un chauffeur de la ligne 133 qui a été frappé dans la soirée du 25 août à Dugny, en Seine-Saint-Denis.

D’après l'organisme de transports en commun cité par le quotidien, cette fois-ci un «différend de circulation serait à l'origine de l'altercation» et non pas le port du masque.

Le Parisien indique que la police ainsi que des agents de sécurité de la RATP se sont rapidement rendus sur place, alertés par des témoins.

La RATP réagit

En condamnant l’incident, la direction de la RATP a annoncé dans un communiqué que le conducteur avait été amené à l’hôpital sans «aucune blessure grave», tout en précisant que l’entreprise «l’accompagne dans toutes ses démarches».

«La RATP condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence inacceptables et apporte tout son soutien au conducteur de bus agressé».

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Tags:
agression, conducteur, RATP, Seine-Saint-Denis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook