France
URL courte
22646
S'abonner

Le professeur Raoult s’est entretenu par téléphone avec Brigitte Macron et a critiqué à cette occasion le conseil scientifique, selon Le Parisien. Si l’Élysée a confirmé le fait d’un appel, il ne lui a pas accordé plus d’importance qu’aux autres échanges entre la Première dame et les professionnels de la santé.

Didier Raoult a appelé Brigitte Macron mi-août, pour discuter de la crise sanitaire, rapporte Le Parisien. 

Le médecin s’est en particulier plaint de l’action du conseil scientifique Covid-19, chargé d’assister l’exécutif dans la lutte contre l’épidémie.

Le professeur Raoult a lui-même fait partie de ce conseil, créé début mars, avant d’en claquer la porte après quelques semaines, expliquant dans Paris Match qu’il n’y avait «rien de fiable scientifiquement là-dedans».

Le scientifique avait par la suite multiplié les critiques contre cette instance, reprochant notamment à ses membres des conflits d’intérêt avec le laboratoire américain Gilead, fabricant du remdesivir, le médicament «concurrent» de l’hydroxychloroquine.

L’Élysée confirme

L’Élysée assure que la Première dame a échangé avec le professeur Raoult, au même titre qu’avec de nombreux professionnels de santé. 

Sa position de présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France l’amenant à s’intéresser de près à la crise sanitaire.

Quant à savoir si les critiques de Didier Raoult sont remontées jusqu’au sommet de l’État, le cabinet de la Première dame affirme que celle-ci «ne fait pas d’interventionnisme» auprès de son mari.

«L'échange portait sur la circulation du virus. En sa qualité de présidente de la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, Brigitte Macron échange régulièrement avec de nombreux professionnels de santé, sur tout le territoire et notamment les territoires les plus impactés», explique au Parisien le cabinet de la Première dame.

Il semble que ce ne soit pas la première fois que la Brigitte Macron prête l’oreille aux idées du professeur Raoult. C’est notamment sur son insistance que le Président de la République avait téléphoné à l’infectiologue, en mars dernier, pour avoir son opinion sur la chloroquine alors qu’il faisait face à des «avis divergents au cœur même de l’État», comme le rapportait alors Paris Match.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tensions en Méditerranée orientale: la Turquie victorieuse de l’escalade et des négociations?
Tags:
chloroquine (chloroquinine), hydroxychloroquine, Emmanuel Macron, Brigitte Macron, Covid-19, Didier Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook