France
URL courte
368368
S'abonner

Un graffeur engagé par la municipalité de Strasbourg pour décorer un boîtier électrique a été pris à partie par des jeunes qui n’ont pas apprécié que soit écrit le mot Israël sur son T-shirt. Ils ont ensuite tagué une inscription antisémite sur le sol.

Un jeune graffeur qui décorait un boîtier électrique pour le compte de la Ville de Strasbourg a été agressé le 26 août par une bande de jeunes alors qu’il était en train de travailler, relatent Les Dernières Nouvelles d’Alsace. Motif de l’agression: il portait un T-shirt avec l’inscription «Israël».

Une enquête ouverte

Les voyous ont bousculé l’artiste et lui ont ordonné de quitter les lieux. L’un d’eux lui a dérobé sa bombe de peinture pour écrire sur le bitume: «Interdit aux juifs et aux salopes».

La police s’est rendue sur place pour constater les faits, une enquête a été ouverte. Une plainte sera également déposée.

Aucune interpellation n’a encore eu lieu, relate 20 Minutes. 

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Tags:
agression, Strasbourg, antisémitisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook