France
URL courte
201455
S'abonner

En 24 heures, 7.379 nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués dans l'Hexagone, a annoncé ce vendredi 28 août Santé publique France. Il s'agit du deuxième bilan journalier le plus important depuis fin mars.

Santé publique France (SPF) a annoncé ce vendredi 28 août 7.379 nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués dans le pays en 24 heures.

Le nombre journalier le plus élevé depuis le début de la crise a été signalé le 31 mars, quand 7.578 cas ont été recensés. Hier, l’agence faisait état de 6.111 cas supplémentaires.

«La dynamique de progression de l'épidémie est exponentielle» en France métropolitaine, avertit dans un communiqué la Direction générale de la Santé.

«Bien que restant à des niveaux limités, les indicateurs hospitaliers (nouvelles hospitalisations et admissions en réanimation) sont en augmentation, notamment dans les régions où la circulation virale est la plus intense», indique le document.

4.535 patients atteints du Covid-19 sont actuellement hospitalisés, un chiffre inchangé par rapport à jeudi, dont 387 malades dans un service de réanimation (contre 381 la veille), selon SPF.

19 décès supplémentaires

Le nombre total de décès depuis le début de l'épidémie atteint 30.596, dont 20.089 dans des établissements hospitaliers, soit 19 de plus en 24 heures, constate l'agence.

Dans le même temps, les patients présentant des symptômes du Covid-19 étaient pour la première fois majoritaires parmi les celles testées positives au nouveau coronavirus la semaine dernière, poursuit l'agence.

Plus tôt dans la journée, Emmanuel Macron a assuré que les autorités françaises faisaient tout pour éviter un reconfinement national.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
Santé publique France, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook