France
URL courte
191853
S'abonner

Des inscriptions comparant l’élevage aux pratiques des camps d’extermination sont apparues sur les locaux d’exploitations agricoles du Finistère. Une enquête est en cours.

«Élevage = Nazisme. Ausch[w]itz n’a jamais fermé»: cette inscription a été découverte sur les bâtiments agricoles appartenant au président de la FDSEA du Finistère, Jean-Alain Divanac’h, installé à Plonévez-Porzay, au nord-ouest de Quimper, rapporte 20 minutes.

Selon ses informations, l’installation du président des Jeunes agriculteurs du département a également été visée. Dans un tweet assorti de photos, le député LREM du Finistère Didier Le Gac dénonce des «actes délictueux» et attend une condamnation des auteurs:

Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, s’est également exprimé, évoquant des «atteintes scandaleuses à l’honneur de la profession agricole qui mérite respect, considération et soutien».

Le nouveau préfet du Finistère a également réagi et «condamné avec fermeté les inscriptions inqualifiables». Une plainte a été déposée et une enquête ouverte par la gendarmerie en vue d’identifier les auteurs des tags.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
La SNCF appelle la police pour neutraliser une bande de jeunes agressant les passagers d’un RER
Tags:
agriculture, France, Finistère
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook