France
URL courte
191853
S'abonner

Des inscriptions comparant l’élevage aux pratiques des camps d’extermination sont apparues sur les locaux d’exploitations agricoles du Finistère. Une enquête est en cours.

«Élevage = Nazisme. Ausch[w]itz n’a jamais fermé»: cette inscription a été découverte sur les bâtiments agricoles appartenant au président de la FDSEA du Finistère, Jean-Alain Divanac’h, installé à Plonévez-Porzay, au nord-ouest de Quimper, rapporte 20 minutes.

Selon ses informations, l’installation du président des Jeunes agriculteurs du département a également été visée. Dans un tweet assorti de photos, le député LREM du Finistère Didier Le Gac dénonce des «actes délictueux» et attend une condamnation des auteurs:

Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, s’est également exprimé, évoquant des «atteintes scandaleuses à l’honneur de la profession agricole qui mérite respect, considération et soutien».

Le nouveau préfet du Finistère a également réagi et «condamné avec fermeté les inscriptions inqualifiables». Une plainte a été déposée et une enquête ouverte par la gendarmerie en vue d’identifier les auteurs des tags.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
agriculture, France, Finistère
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook