France
URL courte
91222
S'abonner

En participant à une soirée électro dans un bar de Bruges (Gironde), quatre personnes rentrant de vacances en Croatie auraient volontairement transmis le coronavirus, selon Sud Ouest. Ils auraient ainsi fait la bise et serré les mains d’autres invités à cette soirée privée rassemblant 250 personnes.

Les investigations ont été lancées par l’Agence régionale de santé (ARS) de Gironde après une soirée électro privée organisée à Bruges, en Gironde, où quatre personnes probablement porteuses du Covid-19 n’auraient pas respecté les règles sanitaires, relate Sud Ouest. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 22 au 23 août dans un bar associatif.

Ainsi, ces quatre personnes de retour de vacances en Croatie se sont vantées durant la soirée et plus tard sur les réseaux sociaux d’avoir le coronavirus et vouloir le transmettre à d’autres participants, a précisé le quotidien régional.

«Ils ont serré les mains» à d’autres participants

Pour participer à la soirée, il fallait réserver et payer à l’avance, la limite de la soirée était de 250 personnes et le port du masque était nécessaire. Le lieu de l’événement n’a été annoncé qu’au dernier moment.

«Ils n’avaient pas de masque, ont fait la bise et serré les mains», selon trois autres personnes présentes également dans le bar.

Le média ne précise pas si les personnes suspectées ont été retrouvées ou interrogées par les autorités.

Comme le précise Ouest-France, certains participants à la soirée ont fait des tests de dépistage lesquels se sont avérés être positifs.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
soirée, Gironde, France, Covid-19, coronavirus SARS-CoV-2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook