France
URL courte
238950
S'abonner

Un chasseur de 76 ans a été accidentellement tué par un autre lors d’une chasse nocturne à Angry avec un tir à la jambe. Le président de la fédération des chasseurs de l'Oise estime que deux erreurs qui seraient à l’origine de ce drame.

Un habitant d’Angry de 76 ans a été tué dans la soirée du 31 août lors d’une chasse nocturne, rapporte Le Parisien. Le drame s’est produit à la limite des communes d’Angry et d’Hondainville.

Selon le quotidien, la victime, en compagnie de deux autres chasseurs, était à l’affût dans le cadre d’une chasse destinée à réguler le nombre de sangliers qui causent d’importants dégâts dans les cultures du secteur.

Un tir fatal

L’homme a été blessé à la jambe par le tir d’un de ses compagnons de chasse et est décédé peu de temps après, malgré l’intervention des pompiers arrivés sur place, comme le précise Le Parisien.

«C'est un accident stupide qui n'aurait jamais dû arriver si les règles de sécurité élémentaires avaient été respectées», a déclaré Guy Harlé d'Ophove, président de la fédération des chasseurs de l'Oise.

D’après ce dernier, deux erreurs auraient causé ce tragique enchaînement: la victime aurait quitté son mirador sans avertir les autres chasseurs et l'auteur du tir aurait ouvert le feu sans avoir identifié avec certitude sa cible.

La gendarmerie de Méru a ouvert une enquête pour déterminer les détails de l’accident.

Lire aussi:

Checkmate: «Il y a un vrai marché pour lui»
Détention d’armes de guerre transformées: «il est plus facile de taper sur les tireurs que sur la délinquance»
Mobilisation contre le pass sanitaire: «Si la situation se détériore, les gens ne resteront pas chez eux»
Tags:
décès, France, chasseur, chasse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook