France
URL courte
172043
S'abonner

CNews a été accusée de «désinformation» après avoir réuni dans une même catégorie les 13% des Français musulmans indifférents aux assassins de Charlie Hebdo et les 5% qui ne les condamnent pas. Ces chiffres sont issus d’un sondage Ifop, qui explique quant à lui que 18% «n’expriment pas de condamnation».

En réaction à la présentation sur CNews des résultats d’un sondage Ifop concernant l’opinion des Français sur les auteurs de l’attentat de Charlie Hebdo, un journaliste de Libération pointe «un grand moment de désinformation».

D’après la chaîne d’information, 18% des Français musulmans «ne condamnent pas» l’attaque. Se référant au sondage, le journaliste souligne que parmi eux, seuls 5% ne les condamnent pas, quand 13% ne se sont pas prononcés. En d’autres termes, ils sont «indifférents» aux terroristes.

Enquête sur les Français musulmans

Dans le même temps, l’institut de sondage cite 82% des Français musulmans qui condamnent les assaillants contrairement à la proportion de ceux «n’exprimant de condamnation». Elle est «deux fois supérieure (18%) à la moyenne nationale (8%)», indique une publication du site de l’Ifop.

Les sondés ont été interrogés sur leur réaction en lien avec les assassins de Charlie Hebdo. Ceux que «cela laisse indifférent» (13%) et ceux qui «ne les condamnent pas» (5%) ont été réunis dans une même catégorie par l’Ifop, tout comme les musulmans qui «n’expriment pas de condamnation». Au total, celle-ci rassemble 18% du panel.

10% se sont prononcés pour la condamnation tout en partageant les motivations des terroristes. Enfin, les 72% restant les condamnent «totalement».

Enquête sur les tous les Français

Concernant les résultats à l’échelle nationale, ceux qui sont indifférents (4%) et qui ne condamnent pas les actes (4%) ont également été regroupés dans la catégorie des Français qui «n’expriment pas de condamnation», soit 8% au total.

L’enquête a été menée sur Internet auprès de deux échantillons: l’un d’un millier de personnes âgées de 15 ans et plus, représentatif de l’ensemble de la population vivant en France métropolitaine; l’autre de 515 personnes de religion musulmane, elles aussi âgées de 15 ans et plus, et vivant en France métropolitaine.

Refus de condamner

Interrogé sur RTL, le président de l’Ifop Frédéric Dabi a évoqué 18% des Français musulmans qui «refusent de condamner» les auteurs de l’attentat.

Selon certains internautes, il ne peut s’agir d’une «désinformation», car le fait de ne pas se prononcer sur le terrorisme serait équivalent de ne pas le condamner. D’autres ont conclu que celui «qui ne dit rien, consent».

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Tags:
terrorisme, polémique, désinformation, CNews, Charlie Hebdo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook