France
URL courte
349
S'abonner

Un homme de 60 ans a été sur le point de perdre son bras en raison d’une piqûre d’araignée recluse brune. Il a dû subir quatre opérations, un mois d’hospitalisation et une greffe pour éviter le pire.

Un homme de 60 ans a failli perdre un bras après avoir été piqué par une araignée recluse brune à son domicile de Saint-Nicolas-de-Port, rapporte L’Est Républicain. 

Selon le quotidien, il a été mordu pendant son sommeil dans la nuit du 1er au 2 juin.  

«À mon réveil, la douleur était difficilement soutenable. Comme si on me brûlait les chairs. C’était insoutenable», a-t-il raconté au média.

Le quotidien a indiqué qu’il avait failli être amputé car la piqûre s’était infectée en provoquant des signes de nécrose et le gonflement du bras. Depuis, le sexagénaire a subi quatre opérations, un mois d’hospitalisation et une greffe pour éviter le pire.

D’après L’Est Républicain, la motricité de sa main a pu être préservée. 

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Cette phrase de Valérie Pécresse sur la Seine-Saint-Denis provoque une polémique
Tags:
France, danger, piqûre, araignée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook