France
URL courte
349
S'abonner

Un homme de 60 ans a été sur le point de perdre son bras en raison d’une piqûre d’araignée recluse brune. Il a dû subir quatre opérations, un mois d’hospitalisation et une greffe pour éviter le pire.

Un homme de 60 ans a failli perdre un bras après avoir été piqué par une araignée recluse brune à son domicile de Saint-Nicolas-de-Port, rapporte L’Est Républicain. 

Selon le quotidien, il a été mordu pendant son sommeil dans la nuit du 1er au 2 juin.  

«À mon réveil, la douleur était difficilement soutenable. Comme si on me brûlait les chairs. C’était insoutenable», a-t-il raconté au média.

Le quotidien a indiqué qu’il avait failli être amputé car la piqûre s’était infectée en provoquant des signes de nécrose et le gonflement du bras. Depuis, le sexagénaire a subi quatre opérations, un mois d’hospitalisation et une greffe pour éviter le pire.

D’après L’Est Républicain, la motricité de sa main a pu être préservée. 

Lire aussi:

Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Christian Estrosi cible Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer à propos de la pandémie
Tags:
France, danger, piqûre, araignée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook