France
URL courte
3315320
S'abonner

Voulant profiter des beaux jours, un couple s’est rendu dans sa maison secondaire du Var. Surpris, il a découvert qu’un groupe de squatteurs avait investi les lieux. Les gendarmes ont donné droit aux occupants illégaux.

En se rendant dans sa résidence secondaire située dans le Var, un couple originaire de Lyon s’est retrouvé confronté à un problème de squatteurs.

Comme le relate Var-Matin, relayé par Ouest-France, ces propriétaires d’une maison située à Théoule-sur-Mer n’ont même pas pu en profiter car des occupants indésirables avaient changé les serrures.

«Le premier soir, j’ai dormi dans ma voiture en face de la maison, en les regardant dîner sur la terrasse», a raconté le retraité cité par Ouest-France.

Ils quittent la maison

Le lendemain, en profitant d’une sortie des squatteurs, le couple a essayé de reprendre possession des lieux accompagné de gendarmes et du directeur général des services de la municipalité. Mais leur tentative a été un échec: les nouveaux occupants sont revenus et ont exigé que les propriétaires quittent la maison. En outre, les gendarmes ont reçu l’ordre de laisser entrer les squatteurs.

Selon Ouest-France, «le droit concernant les maisons secondaires squattées est complexe. Il est nécessaire de prendre un avocat et de déposer plainte rapidement pour prouver qu’on est bien propriétaire des lieux. Mais cette procédure peut prendre beaucoup de temps».

Comme la procédure risque de se retourner contre eux car les squatteurs peuvent porter plainte pour violation de domicile, le couple a préféré de revenir à Lyon en attendant «qu’une décision de justice soit prise».

Lire aussi:

«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Tags:
retraité, Le Var, Lyon, clés, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook