France
URL courte
Par
10440
S'abonner

En déplacement à Dijon le 2 septembre, le garde des Sceaux a démenti une hausse de la délinquance des mineurs depuis dix ans. Selon lui, le taux de réponse pénale dans l’Hexagone est de 90% et celui de mise à exécution des peines prononcées de 92%. Une déclaration qui a fait polémique parmi les internautes.

Éric Dupond-Moretti a affirmé mercredi 2 septembre lors de son déplacement à Dijon (Côte-d’Or) que la délinquance des mineurs n’a pas augmenté depuis dix ans, rapporte BFM TV.

​Selon lui, le taux de réponse pénale en France est de 90% quand celui de mise à exécution des peines prononcées atteint 92%.

«Quand j’entends que les peines prononcées ne sont jamais exécutées, que la justice ne donne pas de réponse pénale, que la délinquance des mineurs augmente, je dis qu’il faut remettre les choses à leur place et dire la vérité», insiste-t-il, reconnaissant néanmoins que «tout ne va pas bien» et qu’«il y a des choses à améliorer».

Mais avant d’«améliorer ces choses», il faut «une vision claire, précise et surtout pas mensongère de la situation» «pour faire évoluer les mentalités», estime le ministre de la Justice.

Les internautes choqués

Sa déclaration a indigné de nombreux internautes qui refusent d’y croire. Un internaute a ironisé en comparant son intervention au contenu que propose le site d'information parodique Le Gorafi.

​Un autre s’est référé à un article de l’Obs portant sur l’explosion de la délinquance des mineurs en France en 2019 qui contredit les paroles du ministre.

​Enfin, un troisième internaute a comparé ces chiffres officiels aux déclarations sur le nuage radioactif de Tchernobyl formé suite à un accident dans la centrale nucléaire située à l'époque en république socialiste soviétique d'Ukraine, en URSS. Selon les autorités françaises, ce nuage n'a jamais franchi la frontière à cause de l'anticyclone.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
délinquance, Eric Dupond-Moretti, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook