France
URL courte
Par
15754
S'abonner

Un couple de septuagénaires lyonnais n’arrive pas à entrer dans sa maison de vacances à Théoule-sur-Mer, occupée par une famille d’inconnus et a même dû dormir dans sa voiture. Selon Var-Matin, les autorités ne peuvent par aider les retraités à reprendre possession de leur propriété avant «que la justice décide».

Henri Kaloustian, un Lyonnais de 75 ans souffrant de troubles cardiaques, et son épouse, arrivés le 21 août à Théoule-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes, n'arrivent pas à reprendre possession de leur maison de vacances depuis plus de deux semaines en raison des squatteurs qui s’y sont installés et ont changé les serrures, relate le journal Var-Matin.

Selon la loi, les squatteurs, dont une femme enceinte et deux enfants en bas âge, sont protégés d'une expulsion immédiate puisqu’ils occupent les lieux depuis plus de 48 heures, note Var-Matin.

Le retraité a déposé une plainte et envoyé des courriers au maire et au préfet concernant la maison dont il est propriétaire depuis 36 ans. Mais, pour l’instant, les autorités ne peuvent pas aider les septuagénaires et les squatteurs peuvent toujours occuper la maison au 6, avenue Roc et Mimosa, «le temps que la justice décide», explique le journal.

«Je repars pour Lyon. Il est hors de question que je dorme à l'hôtel ou dans ma voiture comme précédemment, nous reprenons la route», a déclaré le propriétaire dont les propos ont été repris par Le Parisien.

Selon maître Renaud Broc, avocat du couple Kaloustian, cité par Var-Matin, l’affaire peut durer puisqu’il faudra attendre une décision d’expulsion du tribunal des contentieux et de la protection.

«Malheureusement, tout ceci peut durer. Ce qui est vraiment terrible dans la mesure où nous avons ici un couple âgé et fragile. Et en face, des squatteurs qui connaissent bien leur sujet», a conclu l’avocat.

Lire aussi:

Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
vacances, France, retraité, Côte d'Azur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook