France
URL courte
2812942
S'abonner

Le musicien Ademo, du groupe PNL, a été violemment interpellé en plein Paris ce samedi 5 septembre. Il a été placé en garde à vue pour «usage de stupéfiants», «outrage» et «rébellion», a déclaré à l’AFP une source judiciaire.

Tarik Andrieu, connu sous le nom d’Ademo, rappeur et l'un des deux frères du groupe PNL, a été placé en garde à vue au commissariat du XIVe arrondissement de Paris pour «usage de stupéfiants», «outrage» et «rébellion», a appris l'AFP de source judiciaire.

Les faits se sont déroulés samedi dans l’après-midi près d'un café dans le quartier d'Alésia, dans le sud de Paris. Des témoins ayant partagé les vidéos de l’interpellation violente sous divers angles ont pointé que l’intervention policière avait eu lieu devant les yeux de l’enfant et de la femme du rappeur de 33 ans, originaire de la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes.

Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, il est possible de voir le musicien être plaqué au sol puis menotté par plusieurs policiers devant le café.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Tags:
forces de l'ordre, interpellation, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook