France
URL courte
23814
S'abonner

Plus de 200 personnes se sont rassemblées samedi 5 septembre dans la Marne pour participer à une fête sauvage sans masque et ne respectant pas la distanciation physique.

Depuis le début du déconfinement, les rassemblements sauvages ne cessent en France. Tout récemment, la gendarmerie de la Marne est intervenue sur la commune de Courjeonnet pour une fête avec plus de 200 participants, rapporte L’Union.

Selon ses informations, la fête y était organisée depuis samedi 5 septembre. Une vidéo relayée sur Twitter montre les fêtards sans masques et ne respectant pas la distanciation physique:

​Les fêtards invités à quitter les lieux

Les gendarmes ont toutefois souligné qu’aucun incident n’avait été relevé lors de cette fête qui «devait initialement accueillir 50 personnes, mais visiblement il y a un peu plus de monde».

Pour sa part, France Bleu précise que la musique a été coupée dans la matinée et les fêtards ont ensuite été invités à quitter les lieux accompagnés par les forces de l’ordre.

Les rassemblements de plus de 5.000 individus restent interdits en France pour éviter la propagation du coronavirus. Or, le 10 août dernier, une rave party organisée sur la commune d’Hures-la-Parade, en Lozère, avait attiré plus de 10.000 personnes.

Lire aussi:

Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Mediapart parle d’attentats de «faible intensité», le Net en colère
Tags:
gendarmerie, Marne, Covid-19, fête
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook