France
URL courte
23814
S'abonner

Plus de 200 personnes se sont rassemblées samedi 5 septembre dans la Marne pour participer à une fête sauvage sans masque et ne respectant pas la distanciation physique.

Depuis le début du déconfinement, les rassemblements sauvages ne cessent en France. Tout récemment, la gendarmerie de la Marne est intervenue sur la commune de Courjeonnet pour une fête avec plus de 200 participants, rapporte L’Union.

Selon ses informations, la fête y était organisée depuis samedi 5 septembre. Une vidéo relayée sur Twitter montre les fêtards sans masques et ne respectant pas la distanciation physique:

​Les fêtards invités à quitter les lieux

Les gendarmes ont toutefois souligné qu’aucun incident n’avait été relevé lors de cette fête qui «devait initialement accueillir 50 personnes, mais visiblement il y a un peu plus de monde».

Pour sa part, France Bleu précise que la musique a été coupée dans la matinée et les fêtards ont ensuite été invités à quitter les lieux accompagnés par les forces de l’ordre.

Les rassemblements de plus de 5.000 individus restent interdits en France pour éviter la propagation du coronavirus. Or, le 10 août dernier, une rave party organisée sur la commune d’Hures-la-Parade, en Lozère, avait attiré plus de 10.000 personnes.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
gendarmerie, Marne, Covid-19, fête
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook