France
URL courte
Par
5324
S'abonner

Des pompiers appelés pour une rixe dans une supérette de Dunkerque se sont vu arracher leur masque et cracher au visage. Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, ils ont été placés par précaution en quatorzaine.

Des sapeurs-pompiers ont été appelés tôt ce dimanche 6 septembre pour porter secours à deux blessés dans une bagarre entre sept personnes qui a éclaté dans un magasin à Dunkerque, dans le département du Nord, a annoncé France Bleu. Mais alors qu’ils prenaient en charge les blessés, ils ont été pris pour cible par l’un d’eux.

«Insultes et menaces ont été proférées, avant de leur cracher au visage en les exposant au sang», a précisé le service départemental d’incendie et de secours (SDIS).

Par précaution, les deux sapeurs-pompiers ont été placés en quarantaine de deux semaines après les crachats.

Dépôt de plainte

En effet, l'individu n'a pas pu être testé au Covid-19.

«En cette période si particulière de Covid, il était nécessaire de savoir de suite si l’individu était porteur du virus ou pas. Mais au regard de son état, il n’a pu être testé», a indiqué le SDIS à Actu.fr Lille.

Les pompiers ont porté plainte.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Tags:
agression, Dunkerque, pompiers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook