France
URL courte
Par
7273
S'abonner

En dérobant environ 30.000 euros de bijoux dans un logement toulousain, deux cambrioleurs ignoraient qu’il appartenait au maire, Jean-Luc Moudenc. Bien que l’affaire remonte au mois de juillet, le nom de la victime n’a été divulgué que le 4 septembre par la Dépêche du midi, lorsque les malfaiteurs ont été finalement interpellés et condamnés.

Un couple de quinquagénaires a été condamné la semaine dernière pour le cambriolage de la maison du maire Les Républicains (LR) de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, relate La Dépêche du midi. Le nom de l’édile est apparu lors du procès, alors que les faits se sont déroulés le 27 juillet, les suspects ayant été recherchés depuis.

Ils avaient dérobé près de 30.000 euros de bijoux, selon Actu Toulouse.

M.Moudenc a expliqué auprès de 20 Minutes que lorsque le cambriolage a eu lieu, il travaillait au Capitole et que son épouse a été absente pendant un quart d’heure pour amener leur fille à la gare.

«Quand elle est revenue, elle a vite compris qu’il y avait un visiteur à l’étage».

Le cambrioleur a pris la fuite avec des effets personnels dérobés.

Et de préciser qu’ils ne voulaient pas «rendre l’affaire publique», mais que leurs noms «ont été prononcés à l’audience».

Arrêtés à Bordeaux

Le couple de malfaiteurs a été arrêté le 2 septembre à Bordeaux grâce à la vidéoprotection. Le butin n’a cependant pas été retrouvé.

«D’après ce que nous a dit notre avocat, l’homme est un véritable professionnel et ne savait pas qu’il s’agissait de notre maison, elle ne détonne pas le paysage», a précisé l’édile auprès de 20 Minutes.

L’individu a été condamné à deux ans de prison ferme, à laquelle s’ajoute une peine antérieure de neuf mois avec sursis. Sa complice, inconnue des services de police, a écopé de dix mois de prison avec sursis.

Lire aussi:

Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Le «champignon noir»: ce redoutable inconnu qui s’attaque aux patients rétablis du Covid
Tags:
bijoux, Jean-Luc Moudenc, maire, cambriolage, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook