France
URL courte
Par
3312164
S'abonner

Une adolescente a été violemment frappée par un autre jeune à Reims et les faits ont été filmés. Diffusée sur les réseaux sociaux, la vidéo a attiré l’attention de la justice qui a ouvert une enquête contre l’agresseur et la personne qui a enregistré les images.

Depuis qu’une vidéo d’un passage à tabac d’une collégienne par un autre élève à Reims le 7 septembre a été diffusée sur les réseaux sociaux, deux mineurs impliqués dans les faits sont visés par une enquête.

Les images que la police nationale a demandées de ne pas partager, montrent un adolescent lyncher une jeune fille, lui asséner des coups de poing et de pied. Lorsqu’elle se relève, l’agresseur l’attaque de nouveau et la fait tomber. Il finit par tenter de lui écraser la tête avec le pied.

Sputnik a pris la décision de ne pas inclure la vidéo à cet article.

Certains jeunes se moquent de la scène, alors que d’autres s’adressent à l’adolescent, l’appelant «Nabil», et lui demandent d’arrêter ces violences. La vidéo dure 40 secondes.

Enquête ouverte

Une plainte a été déposée, a annoncé le procureur de la République de Reims, cité par L’Union. Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale du commissariat de Reims. Elle vise l’auteur présumé des faits pour violences aggravées et l’individu qui a filmé la scène pour enregistrement et diffusion de faits de violences volontaires, précise le quotidien.

Selon L’Union, la victime, élève du collège Saint-Rémi, est âgée de 14 ans. Son agresseur a 13 ans et demi et est scolarisé dans le même établissement. Le collège a décidé d’exclure le mineur, souligne le quotidien.

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Tags:
justice, enquête, adolescents, Reims, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook