France
URL courte
201569
S'abonner

Le tribunal a estimé que le terme «gag des pyjamas de Cracovie», en référence à la tenue portée par les déportés juifs à Auschwitz durant la Seconde guerre mondiale et employé lors d'un spectacle joué à domicile de Dieudonné, était «injurieux à l'égard des juifs victimes de l'Holocauste», rapporte l'AFP.

L'humoriste controversé Dieudonné a été condamné jeudi à 10.000 euros d'amende pour avoir tenu des propos racistes en juin 2017 dans le cadre de son spectacle le «bal des quenelles», a appris l'AFP auprès du parquet de Chartres.

Suivant les réquisitions du parquet, le tribunal a estimé que le terme «gag des pyjamas de Cracovie», en référence à la tenue portée par les déportés juifs à Auschwitz durant la Seconde guerre mondiale et employé le 17 juin 2017 lors d'un spectacle joué à son domicile d'Eure-et-Loir, était «injurieux à l'égard des juifs victimes de l'Holocauste».

8.000 euros à verser à des associations

Le tribunal a également condamné le polémiste à verser 8.000 euros à chacune des deux associations qui s'étaient constituées parties civiles, l'association du Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme et l'association Ben Gourion.

Présent en début d'audience, le 22 juin dernier, le polémiste avait quitté le palais de justice une heure après son arrivée, prétextant qu'il devait «enregistrer une émission quotidienne».

Dieudonné avait déclaré «insultant, voire obscène, de venir déranger un tribunal pour parler de sketches» avant d'ajouter qu'il «aurait fallu convoquer le personnage».

Son avocate Me Isabelle Coutant-Peyre avait estimé de son côté la procédure «inopportune», jugeant que le spectacle ne se déroulait pas dans un lieu public mais privé. Elle avait également contesté les propos incriminés.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
racisme, propos, amende, Dieudonné M'Bala M'Bala
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook