France
URL courte
Par
172615
S'abonner

Dans une interview au Parisien, Marion Maréchal a exprimé son intention d’agir davantage sur le débat public. Elle a en outre abordé le sujet du Rassemblement national, expliquant que certains membres de ce parti qu’elle avait quitté il y a quelques années étaient «en croisade» contre elle.

Marion Maréchal a accordé un entretien au Parisien paru ce 11 septembre et dans lequel elle a émis certaines critiques à l’égard du Rassemblement national (RN), parti qu’elle a quitté en 2017, alors qu’il portait encore le nom de Front national.

«Le drame du RN, c'est sa difficulté à parler aux orphelins de la droite. Les municipales ne nous ont pas prouvé le contraire», a-t-elle déclaré au journal. Et de déplorer que les courants dans le parti ne soient pas représentés.

Elle affirme toutefois le déplorer dans tous les partis et souligne qu’elle n’est pas dans une croisade contre le RN. Cependant, elle déclare que «certains au RN sont dans une croisade contre moi».

«Je me remets dans l'exercice»

En outre, celle qui avait pris une certaine distance du débat public explique aujourd’hui son intention de s’exprimer plus souvent, notamment sur des sujets tels que l’écologie ou les relations internationales et ce pour faire peser les études et analyses du Cap, think tank qu’elle lance.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Tags:
Rassemblement national (RN), Marion Maréchal-Le Pen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook