France
URL courte
Par
141189
S'abonner

Lors de son discours à l'issue d'un Conseil de défense Covid ce 11 septembre, Jean Castex a informé que 42 départements étaient désormais classés en rouge, avec une situation préoccupante à Marseille, à Bordeaux et en Guadeloupe. Il a souligné qu’il faut «éviter un confinement généralisé» malgré une augmentation de nouvelles contaminations.

Alors que lors de son discours ce 11 septembre le Premier ministre français a déclaré que le nombre de départements classés en rouge en France était porté à 42, il a tenu à préciser que la situation était préoccupante notamment à Marseille, à Bordeaux et en Guadeloupe.

«Ce classement n'emporte pas de conséquence automatique mais il permet au préfet en lien avec les autorités sanitaires et des élus locaux de déclencher des mesures supplémentaires de réduction des risques, notamment sur le port du masque, les rassemblements sur l'espace public, les grands événements ou les horaires d'ouverture de certains commerces», a souligné le chef du gouvernement.

Par la suite, il a demandé aux préfets concernés de lui proposer «d'ici lundi de nouvelles mesures complémentaires» tout en soulignant que vu l’évolution de la situation «tout confirme» que le virus circule activement.

Dans le contexte de la situation, où d’après Jean Castex «le virus est là pour quelques mois encore», il a indiqué le renforcement du dépistage pour les personnes sensibles.

Il a souligné lors de son discours, tenu ce vendredi 11 septembre, que certains créneaux de temps pour faire les tests au Covid-19 seront réservés pour les personnes prioritaires, avouant que les temps d’attente étaient «trop importants».

«Attendre, ce n'est pas grave s'il n'y a pas urgence. Mais c'est problématique lorsque vous êtes prioritaire, si vous présentez les symptômes du Covid, si vous avez été en contact rapproché avec une personne positive ou enfin si vous êtes un personnel soignant ou assimilé, travaillant à l'hôpital dans un EHPAD ou à domicile. Pour ces personnes prioritaires, nous allons renforcer les circuits dédiés de dépistage, ainsi les laboratoires leur réserveront certains créneaux horaires», a souligné le chef du gouvernement, cité par l’AFP.

Le Premier ministre, qui s'exprimait à l'issue d'un Conseil de défense Covid, a expliqué qu'il ne fallait pas «mettre entre parenthèses notre vie sociale, économique et culturelle» malgré la hausse des contaminations.

Le nombre de nouveaux cas en France en hausse

Jeudi 10 septembre, pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le nombre journalier de nouveaux cas de Covid-19 en France s'est approché de la barre des 10.000, selon Santé publique France. Les autorités ont annoncé 9.843 nouvelles contaminations par le coronavirus en 24 heures.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Attaque à Paris: cinq nouvelles gardes à vue en cours, selon une source judiciaire
Covid-19: bars et restaurants fermés à Aix-Marseille «à partir de dimanche soir», annonce Muselier
Tags:
France, politique, Jean Castex
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook