France
URL courte
268219
S'abonner

Plusieurs rassemblements de Gilets jaunes ont été annoncés ce 12 septembre partout en France, y compris à Paris, bien que le préfet ait interdit de manifester dans certains endroits de la capitale. Sputnik avait suivi le déroulement de cette nouvelle journée de mobilisation dans la capitale.

Le mouvement social qui célébrera en novembre ses deux ans d’existence revient ce 12 septembre dans de nombreuses villes françaises. Un correspondant de Sputnik se trouvait à Paris pour informer du déroulement de la mobilisation, tenue en dépit du fait que la préfecture ait interdit d’accès plusieurs zones de la capitale.

En annonçant cette nouvelle mobilisation, l’une des figures emblématiques des Gilets jaunes, Jérôme Rodrigues, a appelé à une «désobéissance civile complète».

Le préfet de police de Paris Didier Lallement a interdit deux manifestations des Gilets jaunes prévues ce samedi. Deux cortèges ont quant à eux été autorisés: l’un au départ de la place de la Bourse et l’autre au départ de la place de Wagram.

Ce samedi, de 4.000 à 5.000 personnes étaient attendues à Paris dont 1.000 potentiellement violentes, informait BFM TV en citant une source policière. Dans la soirée, le ministre de l'Intérieur a annoncé que près de 6.000 personnes avaient manifesté dans le pays, dont 2.500 à Paris.

Nouveaux messages
  • 21:39

    Une cinquantaine d'interpellations ont eu lieu pour construction de barricades, jets de projectiles, attroupements en vue de dégradation, informe une source policière.

  • 20:52

    Comme l'a constaté notre correspondant sur place, le soir, sur le Champ-de-Mars, un important dispositif des forces de l’ordre a été déployé.

  • 20:23

    Quelque 6.000 manifestants dans toute la France

    Selon les données du ministre de l’Intérieur, environ 6.000 personnes ont manifesté ce samedi dans l’ensemble de la France. À Paris, leur nombre est évalué à 2.500.

  • 20:18

    En dressant le bilan de la journée, Gérald Darmanin a déploré des «incidents».

    «Nous avons arrêté beaucoup de personnes qui portaient des armes. Vous avez vu d’ailleurs, des photos ont été publiées, des armes extrêmement contendantes, extrêmement dangereuses, d’où d’ailleurs les très nombreuses gardes à vue», a-t-il déclaré.

    Il a en outre déploré deux voitures endommagées.

    Et de conclure que dans l’ensemble les manifestations «ont pu se ternir dans le calme».

  • 19:40

    Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur a remercié les forces de l'ordre engagées lors de cette journée.

  • 19:29

    BFM TV porte plainte suite à l’intrusion de Gilets jaunes dans ses locaux

    Des Gilets jaunes ont fait brièvement intrusion samedi dans les locaux de BFM TV à Paris, prenant à partie des journalistes et bousculant des agents de sécurité, informe l’AFP qui se réfère à la direction de la chaîne, qui a déposé plainte.

    Dans la matinée, une trentaine de Gilets jaunes ont pénétré durant une dizaine de minutes dans le parking et le hall du siège de la chaîne, situé dans le XVe arrondissement de Paris, a indiqué la direction à l’agence.

  • 18:58

    256 interpellations à Paris, selon la préfecture

  • 18:09

    Le nombre de personnes en garde à vue passe à 106, selon les données du parquet communiqués par la presse.

  • 18:09

    Vers 17 heures, les manifestants à Paris sont arrivés au point final du parcours qui est la place de la Porte-de-Champerret.

  • 17:31

    Jean-Luc Mélenchon a salué plus tôt dans la journée les Insoumis présents dans la marche et les a appelés à encourager le déroulement pacifique de la manifestation.

  • 17:24

    «C'est un peu un baroud d'honneur»

    Cité par l'AFP, un Parisien de 43 ans qui se présente comme Michael estime que «le mouvement est mort».

    «Mais on est là, car rien à perdre. C'est un peu un baroud d'honneur», poursuit-il.

  • 17:13

    Scène de matraquage à Paris

  • 17:12

    Selon les données communiquées par BFM TV qui se réfère à la préfecture, le nombre de personnes en garde à vue est déjà de 86.

  • 17:10

    Sur Twitter, la préfecture de police informe que les personnes qui souhaitent quitter la manifestation parisienne peuvent emprunter le boulevard Berthier et le métro Porte de Champerret.

  • 16:49

    Les tensions se poursuivent en tête de cortège. Des projectiles ciblent les policiers qui répliquent avec des tirs de grenades lacrymogènes.

  • 16:29

    Blessée à la tête, une personne a été aperçue en marge du rassemblement. Elle a reçu une aide médicale.

  • 16:28

    De nouveaux heurts éclatent entre manifestants et forces de l’ordre, lesquelles forment un barrage.

  • 16:21

    Gérald Darmanin s’exprime sur les heurts à Paris

    Le ministre de l’Intérieur a réagi aux tensions survenues en marge des rassemblements des Gilets jaunes à Paris. Sur son compte Twitter, il a exprimé son soutien aux forces de l’ordre avant de lancer: «l'ordre républicain doit s'imposer».

  • 16:09
    Manifestation des Gilets jaunes le 12 septembre 2020 à Paris

    Matraquages, sang sur les pavés: atmosphère tendue à Paris – vidéos

    Alors qu’une centaine de manifestants a été «encadrée» avenue Gourgaud, à Paris, les forces de l’ordre ont eu recours à leurs matraques contre ceux qui ont essayé de quitter les lieux, témoigne un correspondant de Sputnik sur place qui a filmé la scène ainsi qu’un manifestant saignant fort du nez.
    En savoir plus
  • 15:52

    Des manifestants essayent de forcer le passage et se font matraquer par les gendarmes

  • 15:47

    Le nombre d'interpellations se monte à 200

    200 personnes ont été interpellées en marge de la manifestation des Gilets jaunes vers 15h et 35 ont été verbalisées, a annoncé la préfecture de police de Paris citée par BFM TV.

  • 15:32

    Une altercation entre manifestants et CRS

    Le ton est monté dans la foule et des agents ont distribué plusieurs coups de matraque avant de gazer certaines personnes.

  • 15:20

    Les Gilets jaunes sont descendus dans d'autres villes françaises dont Marseille, Bordeaux, Lyon et Toulouse.

    Alors que toute manifestation était interdite à Toulouse, environ 200 personnes se sont réunies dans la ville. Après quelques débordements, elles ont été dispersées par les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes.

    À Marseille, quelque 200 personnes se sont rassemblées sur le Vieux-Port. Cette manifestation qui n’avait pas non plus été autorisée s’est déroulée dans le calme, indique BFM TV.

    Déclarée à la préfecture, la manifestation à Bordeaux a accueilli 750 personnes selon Sud-Ouest Bordeaux, et environ 500 d’après France Bleu Gironde.

  • 15:12

    Visées par des bouteilles et des projectiles, les forces de l’ordre répliquent avec du gaz lacrymogène.

  • 15:02

    Peu avant 15 heures, les deux cortèges se sont réunis dans le 17e arrondissement.

  • 14:59

    Jérôme Rodrigues tient un discours devant les journalistes

    En répondant à ceux qui font état de la mort du mouvement, il a répondu avec ironie: «Alors, aujourd’hui c’est Halloween?»

  • 14:39

    Un rassemblement pacifique près du jardin de la Place-du-Général-Catroux

    Le cortège parti de la place de la Bourse passe sans heurts près du jardin de la place du Général-Catroux, dans le 17e arrondissement.

  • 14:29

    Vers 14h15, 193 personnes ont été interpellées dans la capitale par les forces de l'ordre, annonce la préfecture de police.

  • 14:11

    Une personne a été blessée au nez. Des images montrent du sang répandu sur le trottoir.

  • 14:06

    Les forces de l’ordre utilisent à nouveau des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

  • 13:58

    Les forces de l'ordre interviennent pour des groupes de personnes ne respectant pas l'itinéraire déclaré.

    Les agents de la Brigade de Répression de l'Action Violente (BRAV) ont été mobilisés dans le secteur de Wagram, indique la Préfecture de police.

  • 13:52

    54 personnes ont été placées en garde à vue, selon le parquet de Paris cité par BFM TV.

  • 13:27

    Les vitres d’une Mercedes ont été brisées puis la voiture a été mise en feu

    Des individus encagoulés ont essayé de renverser une Mercedes garée. Ils ont brisé le pare-brise et toutes les vitres. La voiture a été mise en feu. 

    Au moins deux explosions ont eu lieu à l’intérieur de la voiture avant l’arrivée des pompiers. En l’espace de quelques minutes, le feu a été maîtrisé.

  • 13:19

    Un deuxième cortège s'est élancé vers 12h de la place de la Bourse à Paris, en direction de la Porte de Champerret.

  • 13:05

    Plusieurs poubelles ont également été mises en feu

  • 12:59

    Un scooter posé au milieu de la route est mis en feu

    Le feu a été éteint grâce à l’intervention d’un pompier.

  • 12:56

    Plusieurs individus ont renversé une cabine de toilettes publiques, une cabine de chantier, ainsi qu'une poubelle

  • 12:51

    Au moins un millier de personnes participent à la manifestation place de Wagram, selon les estimations d’un correspondant de Sputnik présent sur place

  • 12:44

    Premières tensions entre forces de l'ordre et manifestants près des Champs-Élysées, un secteur interdit par le préfet

    poubelle brûlée lors des premières tensions à Paris, le 12 septembre

    Gilets jaunes: fumigènes, gaz lacrymogènes, poubelles brûlées lors des premières tensions à Paris - images

    Les premiers heurts se sont produits ce samedi à Paris lors de la manifestation des Gilets jaunes. Des grenades fumigènes ont été lancées dans le cortège parti de la place de Wagram. Les forces de l’ordre ont eu recours à des tirs de gaz lacrymogènes.
    En savoir plus
  • 12:43

    Les policiers demandent aux manifestants de reculer

  • 12:36

    Sans gilets jaunes, plusieurs individus présents dans le cortège construisent des barricades en face de policiers

  • 12:36

    Les forces de l’ordre ont recours à des tirs de gaz lacrymogènes

  • 12:29

    Des policiers sont visés par des projectiles et des fumigènes

  • 12:24

    Un important dispositif de forces de l'ordre est déployé à Paris pour encadrer les manifestations

  • 12:21

    Les premières grenades fumigènes ont été lancées dans le cortège parti de la place Wagram

    Alors que le cortège devait démarrer à partir de 13 heures, une partie des manifestants est parti dès 12h15 en direction de l’Arc de triomphe, un parcours différent de celui initialement prévu.

En direct
Retour des Gilets jaunes: une journée de mobilisation marquée par quelques incidents à Paris - images
+
Tags:
Paris, Jérôme Rodrigues, manifestation, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook