France
URL courte
Par
15827
S'abonner

Bien que la côte ouest des États-Unis, ravagée depuis des semaines par des incendies sans précédent, se trouve à près de 8.300 km de la France, des fumées ont été repérées dans le ciel de Paris le 11 septembre.

Le léger voile laiteux repéré vendredi 11 septembre dans le ciel de Paris vient des incendies d'une ampleur historique qui ravagent depuis quelques semaines la côte ouest américaine, indique BFM TV.

Selon la chaîne se référant à Météo France, ce léger voile est causé non par les incendies actuels, mais par ceux des derniers jours, sans doute du week-end dernier.

Guillaume Séchet, météorologiste sur BFM TV, a même partagé la carte de la fumée se déplaçant entre les États-Unis et l'Europe sur son compte Twitter.

​«Elles sont transportées jusqu'à nous par des courants d'altitude puissants et réguliers venant de l'ouest. C'est à peu près le même processus qui se produit lorsqu'on retrouve du sable du Sahara déposé sur le capot de nos voitures», explique-t-il au Parisien.

Les incendies de la côte ouest

Alimentés par la sécheresse et des vents violents, des feux d'une ampleur historique continuent de ravager la côte ouest des États-Unis, entraînant des milliers d'évacuations et d'importants dégâts.

Les foyers s'étendent de l'État de Washington, frontalier du Canada, jusqu'à San Diego, au sud de la Californie. Ils ont déjà fait au moins seize morts cette semaine et forcé au moins un demi-million de personnes à évacuer les zones menacées.

Entre les deux, l'Oregon a vu partir en fumée 120.000 hectares et au moins cinq localités ont été en grande partie détruites par ces feux «sans précédent dans l'Histoire» de l'État, a indiqué la gouverneure, Kate Brown.

Plus de 20.000 pompiers sont mobilisés pour en venir à bout.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Tags:
États-Unis, incendie, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook