France
URL courte
Par
2120
S'abonner

Une association dont le nom du fondateur reste caché a fait surface le 2 septembre pour mobiliser des personnes en soutien à Édouard Philippe en Île-de-France alors que son entourage affirme n’y être pour rien. Selon Le Parisien, il peut s’agir d’une «structuration de ses réseaux».

L’entourage de l’ancien Premier ministre nie être impliqué dans la formation d’une association ayant pour but de mobiliser des groupes de «citoyens de tous horizons souhaitant promouvoir et soutenir l'action d'Édouard Philippe» en Île-de-France, rapporte Le Parisien.

Officiellement enregistrée le 2 septembre à la préfecture de police de Paris, cette association nommée «Paris avec Édouard» vise également à «être une force militante pour appuyer [son] action» et à «organiser sur l'ensemble du Grand Paris des groupes de soutiens locaux à l'action d'Édouard Philippe».

Le nom du fondateur n'est pas dévoilé.

«Nous n'avons rien à voir avec cette association, nous ne connaissons pas la personne qui en est à l'origine», affirme au quotidien l’entourage de l’ancien Premier ministre.

Le Parisien y voit pourtant une «possible structuration de ses réseaux» et donc une «entorse à l’engagement» d’Édouard Philippe qui assure être loyal au Président de la République.

Une vie politique active

Comme l’indique le quotidien, malgré sa démission du gouvernement il semble ne pas pouvoir se séparer de la vie politique nationale.

Ainsi, il assistera le 25 septembre aux ateliers de la République des maires à Angers, à l'invitation du maire Christophe Béchu. En outre, il se déplacera pour accorder son soutien aux candidats aux sénatoriales.

L’ex-Premier ministre devait même avoir un dîner ces derniers jours avec Jean Castex à Matignon, mais l’événement a été ajourné en raison de son isolement provisoire après avoir été en contact avec une personne atteinte du Covid-19.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
Île-de-France, Édouard Philippe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook