France
URL courte
Par
10654
S'abonner

Les producteurs de sapins de Noël ont répondu au maire de Bordeaux, après que celui-ci a décidé de supprimer l’arbre sur les places de la ville. L’édile, qui se défend, parle d’un «buzz médiatique» et dénonce ce qu’il juge comme des mentalités «conservatrices» et «réactionnaires».

Les producteurs de sapins de Noël ont fait part de leur indignation dans un communiqué, après les propos du maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic sur les décorations de fin d’année.

En conférence de presse, l’édile avait en effet annoncé la suppression des sapins sur les places de la ville, parlant notamment d’«arbre mort», qui ne correspondaient pas à sa «vision de la végétalisation».

Une sortie qui a fait réagir l'Association française du sapin de Noël naturel. Dans un communiqué, celle-ci dénonce «les propos excessifs» du maire de Bordeaux et une attaque qui «vise clairement à nier une tradition familiale appréciée et largement suivie».

L’association qui regroupe 130 adhérents accuse également le maire de s’offrir «une couverture médiatique à bon marché» en jetant l’opprobre sur les producteurs de sapins.

«Gens totalement incultes»

Interrogé sur Europe 1, le maire de Bordeaux a répondu à ses contradicteurs en parlant de «buzz médiatique». Pierre Hurmic a admis avoir «du mal à comprendre» l’agitation autour de ses propos.

Pour justifier sa décision de supprimer les sapins de Noël, l’édile a avancé l’argument économique, assurant que l’arbre installé devant la mairie «coûtait une petite fortune». Pierre Hurmic a également rappelé que le sapin de 17 mètres s’était effondré l’an dernier, à cause de la tempête Fabien, «endommageant la place».

Le maire écologiste a enfin dénoncé des mentalités «conservatrices».

«On a des gens totalement incultes: le sapin n'est pas un symbole chrétien de Noël! On a le droit de modifier un certain nombre de traditions... Le pouvoir des conservateurs et réactionnaires, dans cette ville comme ailleurs, est hallucinant», a-t-il déclaré sur Europe 1.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
écologie, Noël, Bordeaux, sapin de Noël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook