France
URL courte
10336
S'abonner

Quatre personnes, dont un père de famille et ses deux filles de neuf ans, sont décédées dans le crash d'un avion de tourisme, samedi après-midi sur la commune de Gujan-Mestras (Gironde), au sud du bassin d'Arcachon, a appris l’AFP de sources concordantes.

L'accident, survenu lors d'un baptême de l'air, a fait quatre victimes, le père et ses deux jumelles, décédées à l'arrivée des secours, ainsi que le pilote de l'appareil, a indiqué à l'AFP la sous-préfète d'Arcachon, Houda Verhnet.

Le pilote, qui avait réussi à s'extraire de l'appareil, est décédé peu après des suites de ses blessures.

«Ce devait être une journée de fête», par un temps magnifique: la famille avait embarqué pour un baptême de l'air, effectué à titre privé par le pilote, un licencié de l'Aéroclub du bassin d'Arcachon (ACBA) auquel appartenait l'avion, a ajouté la sous-préfète.

L'appareil, un avion de tourisme de type Robin DR 400 très utilisé dans les aéroclubs, s'est écrasé vers 14h30 peu après avoir décollé de l'aérodrome de Villemarie, à La Teste-de-Buch, a précisé le lieutenant-colonel Laurent Pham, porte-parole du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de la Gironde.

Pour des raisons encore inconnues, l'avion s'est abîmé dans une pinède avant de prendre feu. Les pompiers sont intervenus pour maîtriser l'incendie qui se propageait à la forêt, brûlant 3.500 m2 de pins.

La gendarmerie des transports aériens et la compagnie de gendarmerie d'Arcachon ont été saisies de l'enquête ouverte par le parquet de Bordeaux.

Dans la matinée, un autre avion de tourisme s'était écrasé dans le massif de Belledonne, sur la commune de Laval (Isère), faisant trois morts dont deux lycéens.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
Gironde, crashs, avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook