France
URL courte
Par
6411
S'abonner

Après que deux nouveaux cas de dengue ont été diagnostiqués dans le Lot-et-Garonne chez un couple revenant d'outre-mer, une opération de démoustication est programmée autour de leur domicile et dans les lieux qu'ils ont fréquentés, selon Sud-Ouest.

Une opération de démoustication aura lieu dans la nuit du 17 au 18 septembre dans plusieurs communes du Lot-et-Garonne à la suite de la confirmation de deux cas de dengue chez un couple revenu d’outre-mer, rapporte Sud-Ouest.

L'opération sera menée dans le secteur où le couple est domicilié et dans les lieux où il est passé.

Le journal indique qu'une enquête menée par l’entreprise Altopictus pour le compte de l’Agence régionale de santé a démontré la présence de moustiques tigres potentiellement vecteurs de cette maladie dans ces communes.

Le moustique tigre peut devenir porteur du virus et le transmettre à des personnes seulement s’il a au préalable piqué un individu malade.

Éliminer les moustiques adultes

La démoustication visera à éliminer les moustiques adultes pour éviter tout risque de propagation du virus et protéger la population. Elle concernera des zones réduites autour des lieux fréquentés car le moustique tigre vit dans un rayon de 150 mètres.

Les personnes concernées ont reçu par poste toutes les informations utiles relatives à ce traitement, précise Sud-Ouest.

D'autres cas de dengue

Auparavant, deux cas de dengue avaient été confirmés à Nice et «d’autres cas suspects» sont en cours d’investigation, selon l'Agence régionale de santé (ARS) qui évoque désormais un «foyer» de la maladie virale transmise par certains moustiques dans les pays tropicaux.

D’après France Bleu, le quartier où la touriste a séjourné a été démoustiqué le 9 septembre pour lutter contre la propagation de la maladie. Une pulvérisation d’insecticide a été effectuée dans un rayon de trois kilomètres sur la voie publique et dans les jardins privés.

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Tags:
moustiques, dengue, Lot-et-Garonne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook