France
URL courte
Par
7624
S'abonner

Dans un documentaire Netflix, le rappeur maître Gims confie avoir été membre de la secte islamiste Frères du Tabligh*. Le chanteur révèle notamment qu’il a été «à la portée de n’importe quel gourou».

Ce jeudi 17 septembre, Netflix a mis en ligne un documentaire intitulé «Gims» dans lequel le célèbre rappeur se confie sur certaines périodes peu glorieuses de sa vie. Ainsi, l’artiste raconte avoir été membre de la secte islamiste des Frères du Tabligh* alors qu’il faisait partie du groupe Sexion d’assaut qui n’avait pas encore percé à cette époque.

«Quand je suis rentré dans cette religion, j’étais à la portée de n’importe quel gourou, j’étais un cœur pur et quelqu’un de mal intentionné peut te prendre sous son aile et faire de toi une arme», explique-t-il.

Selon le documentaire, ce mouvement transnational de prédication de masse a effrayé Maître Gims jusqu’à une prise de conscience:

«Il y avait des personnes qui finissaient mortes, suicidées en Irak. Des gens qui étaient à côté de moi. Et cela m’a fait flipper, je ne sais pas où j’aurais pu terminer».

Après avoir quitté le mouvement, le rappeur a trouvé le succès avec le groupe Sexion d’assaut avant d’entamer une carrière solo.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
rappeur, islamistes, islamisme, sectes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook