France
URL courte
Par
222696
S'abonner

Un cycliste a été pris à partie par un chauffeur de taxi, après lui avoir fait remarquer qu’il roulait sur une «coronapiste». La victime, tour à tour frappée puis étranglée, a dû être hospitalisée.

Un cycliste a été passé à tabac par un chauffeur de taxi, sur une «coronapiste» au Kremlin-Bicêtre, rapporte France Bleu.

Alors qu’elle se déplaçait à vélo sur cette piste provisoire, la victime a remarqué qu’un taxi circulait aussi sur la voie, fait normalement prohibé. Le cycliste a alors positionné un plot sur la «coronapiste», pour en barrer le passage.

«Je me suis arrêté à un feu rouge et je déplace un des plots qui sert à délimiter les espaces entre les voitures et les cyclistes et je le positionne derrière moi sur la coronapiste», explique la victime à France Bleu.

Un geste qui n’a pas plu au chauffeur de taxi qui a roulé sur le plot et percuté la roue arrière du vélo.

Frappé et étranglé

La tension est alors montée entre les deux hommes. 

Le chauffeur de taxi a asséné un premier coup de poing au visage du cycliste, avant que celui-ci ne menace d’appeler la police. L’agresseur est alors remonté dans son véhicule, mais le cycliste a donné un coup sur la voiture en partant.

L’agresseur est alors revenu vers sa victime pour la frapper et l’étrangler, jusqu’à la laisser inconsciente sur la chaussée.

«Le chauffeur s'arrête quelques mètres plus loin. Et il revient. Il m'attrape le cou et m'étrangle. Il me donne encore quelques coups de poing jusqu'à ce que je tombe KO inconscient sur la route», déclare le cycliste à France Bleu.

Le chauffeur de taxi a pris la fuite avant d’être interpellé peu après. Il a finalement été relâché avec une convocation, selon Le Parisien.

 La victime a quant à elle été hospitalisée et s’est vu prescrire sept jours d’incapacité temporaire de travail (ITT).

Les coronapistes sont des pistes cyclables provisoires, mises en service lors du déconfinement.

Elles sont censées permettre aux habitants de se déplacer dans de meilleures conditions sanitaires. Celle du Kremlin-Bicêtre est la plus fréquentée d’Île-de-France, 5.000 vélos y circulant chaque jour.

Lire aussi:

Krach du bitcoin: le début de la fin pour la célèbre cryptomonnaie?
«Un jour normal à la Guillotière»: une bagarre à coups de truelle sur un marché sauvage de Lyon – vidéo
Un Mig-31 russe intercepte des avions de l'Otan au-dessus de la mer de Barents
«Déconstruire notre propre histoire»: Macron fait-il de la France un véritable «paillasson»?
Tags:
taxi, Kremlin-Bicêtre, insécurité, agression, vélo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook