France
URL courte
Par
15237
S'abonner

Interrogé par CNews, Xavier Bertrand a souligné l’importance pour la France d’avoir accès à un vaccin contre le Covid-19 rapidement. L’élu a aussi critiqué la stratégie sanitaire du gouvernement au sujet des masques.

Au micro de CNews, Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, a plaidé pour que le pays ait accès au plus vite à un vaccin contre le Covid-19. L’élu a précisé qu’au regard de son industrie pharmaceutique, la France se devait d’être un des premiers pays à posséder ce vaccin.

«Il y a un sujet sur lequel le gouvernement n’a pas le droit de se louper, c’est le vaccin. Il faut que la France, qui est un grand pays, qui a des entreprises pharmaceutiques sur son territoire, ait le vaccin parmi les premiers au monde», a-t-il souligné sur CNews.

Rappelant que le gouvernement avait été confronté à un «fiasco des masques», Xavier Bertrand a appelé à ce que «les choses soient organisées en amont» avec le vaccin, pour éviter de rencontrer «ces mêmes difficultés».

L’élu a néanmoins admis que les délais avant le déploiement d’un tel vaccin pouvaient être longs. Il a confié ne pas imaginer une distribution «avant 2021».

Sourde oreille à propos des masques?

L’ancien ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé de François Fillon a par ailleurs critiqué la position du gouvernement sur la distribution des masques en population générale. 

L’élu a appelé l’État à répondre «clairement et rapidement» aux demandes des collectivités en la matière.

Donnant l’exemple des dotations en masques pour les étudiants, Xavier Bertrand a affirmé que le gouvernement était incapable de répondre simplement «oui ou non, blanc ou noir».

«J’ai été sollicité par les présidents d’université […] qui demandaient à la région une aide financière pour équiper les étudiants en masques. Je me suis tourné vers la ministre de l’Enseignement, je lui ai écrit voilà un peu plus de 10 jours, en demandant: "Mme la ministre, que comptez-vous faire?". Eh bien, si vous avez la réponse vous avez de la chance, car moi je ne l’ai pas», a-t-il expliqué sur CNews.

L’élu a ajouté qu’il doterait lui-même les étudiants de la région en masques réutilisables, si l’État ne répondait pas dans les 48 heures.

«Je pensais quand même que sur les masques on avait compris qu’il fallait être clair et rapide, mais même sur ça on n’arrive pas à avoir de réponse», a conclu l’ancien ministre sur CNews.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
Xavier Bertrand, masques, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook