France
URL courte
Par
346145
S'abonner

Le gouvernement va organiser des transferts de patients vers l’Île-de-France, depuis les hôpitaux de Lyon et Marseille, pour soulager ces derniers. Alors que le ministre de la Santé s’inquiète de l’état des services de réanimation, plusieurs opérations non-essentielles ont déjà été déprogrammées dans certains hôpitaux parisiens.

Les structures de santé d’Île-de-France se préparent à accueillir des patients atteints du Covid-19, en provenance des hôpitaux de Lyon et Marseille, rapporte le Journal du dimanche (JDD). Une mesure mise en place au vu de la surcharge de ces établissements, pour ne pas avoir à annuler certaines opérations chirurgicales.

De semblables transferts avaient déjà eu lieu au plus fort de la première vague épidémique, pour soulager notamment les hôpitaux du Grand Est. Entre la mi-mars et la fin avril, 644 transferts de patients avaient ainsi eu lieu sur le territoire français.

Les hôpitaux sous tension

Alors qu’un bilan quotidien de 14.000 nouveaux cas a été annoncé samedi 26 septembre, certains établissements de santé font face à des situations délicates, et se voient forcés de reporter des interventions.

En visite vendredi à Marseille, le ministre de la Santé a ainsi déclaré qu’il n’était plus temps «de tergiverser, sinon la réanimation sera submergée et il faudra déprogrammer des opérations».

À Paris, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a d’ores et déjà annoncé reporter plusieurs opérations non-essentielles, précisant toutefois se situer en deçà du seuil de 20% de déprogrammation. Durant les 15 prochains jours, l’enjeu principal sera de ne pas «passer à 50% d’opérations déprogrammées», explique à France Bleu François Crémieux, directeur adjoint de l’AP-HP.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Tags:
Île-de-France, Marseille, Olivier Véran, hôpital, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook