France
URL courte
Par
2512521
S'abonner

Alors que François Cluzet avait traité Jean-Marie Bigard de «roi des beaufs», ce dernier l’a comparé, ce 28 septembre sur le plateau des Grandes Gueules de RMC, à un «chameau qui se moque du bossu», en lui reprochant de «lécher le c*l des gouvernants» et d’«insulter le peuple démuni».

En répondant à François Cluzet qui l’avait traité de «roi des beaufs» et d’«abruti total», Jean-Marie Bigard a riposté que ces charges de l’acteur français insultaient des millions de personnes qui le soutiennent. Selon lui, il s’en était auparavant pris au ministre de la Santé «pour faire réagir des mecs comme lui».

«J'ai insulté Olivier Véran exprès pour faire réagir des mecs comme lui. Qu'il me colle l'étiquette de "roi des beaufs", ça ne me dérange pas. Mais qu'il remplace justement le mot "beauf" par le mot "peuple". Moi, je traite une poignée de nos gouvernants que je juge incompétents», a déclaré l'humoriste invité aux Grandes Gueules de RMC ce 28 septembre.

Par la suite, il a comparé François Cluzet à un «chameau qui se moque du bossu», en lui reprochant de «lécher le c*l des gouvernants».

«Lui, il insulte les millions de personnes qui m'aiment. C'est grave. Il insulte mon public. Du coup, il se retrouve à lécher le c*l des gouvernants et insulte le peuple démuni, ceux qu'il traite de beaufs, qui n'ont plus rien et qu'on laisse crever. C'est le chameau qui se moque du bossu», a martelé Jean-Marie Bigard.

«J'ai des co*illes et je les sors»

Enfin, l’humoriste est revenu sur son slogan «Allez tous vous faire...», qu’il explique comme «un message en forme de promesse ou de menace, selon les goûts».

«J'ai des co*illes et je les sors, je ne reproche pas à François Cluzet de ne pas avoir été livré», a conclu Bigard.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Tags:
France, politique, Jean-Marie Bigard
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook