France
URL courte
Par
Polémique autour de la 5G en France (8)
5217
S'abonner

Une quarantaine de foyers de la Creuse pourront se retrouver coupés du réseau internet d’ici quelques semaines en raison de l’abandon du système Wimax pour la 5G, indique France Bleu. Un syndicat numérique et l’État s’apprêtent à leur venir en aide.

Le déploiement du réseau 5G apporte son lot d’inconvénients à quelques habitants de la Creuse. Une quarantaine de foyers risquent ainsi de rester complètement privés de réseau internet début novembre, relate France Bleu.

Les utilisateurs du système Wimax, réseau radio alternatif, devront libérer la fréquence pour préparer l’arrivée de la 5G dans le département. Comme elle couvre un rayon de 15 kilomètres, il reste deux kilomètres de zones isolées inatteignables par le réseau.

Des solutions

Afin d’aider les foyers concernés, le syndicat mixte du service public du numérique du Limousin en coopération avec les autorités prévoit de mettre à leur disposition des moyens alternatifs.

«Il s'agit par exemple de fournir une box de 4G mobile à certains foyers, voire de leur installer une box satellite», indique le directeur du syndicat Yann Pamboutzoglou à France Bleu.

Comme les habitants sont contraints de changer de réseau, «l’État et le syndicat prennent en charge une partie des travaux», poursuit-il. Cependant, si certains foyers optent pour «une antenne à 400 euros par exemple», «ils auront sûrement une centaine d’euros à payer», explique M. Pamboutzoglou.

Six millions d’euros d’investissement devront être débloqués pour passer vers la 5G dans la région.

Dossier:
Polémique autour de la 5G en France (8)

Lire aussi:

L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
En continu: attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
satellite, technologie 4G, Internet, Creuse, technologie 5G
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook