France
URL courte
Par
284215
S'abonner

Dans une tribune publiée par Marianne, 63 policiers issus de l’immigration dénoncent ceux qui les insultent car policiers et issus de la diversité. Ils y réaffirment aussi leur engagements envers la population et les valeurs au sein de la police.

Plus de 60 membres des forces de l’ordre de diverses origines et religion ont publié une tribune commune dans le magazine Marianne pour dénoncer «les polémistes qui jettent sur nous des a priori refusant de nous donner la parole».

Le texte s'adresse particulièrement ceux qui, estimant que la police nationale est raciste en soit, qualifient de «nègres de maison» ou encore d’«arabes de service» les fonctionnaires ayant une origine étrangère.

«Nous réaffirmons notre fierté d’appartenir à la nation française, engagés pour secourir et protéger dans ce pays où nous sommes nés, dont nous avons acquis la citoyenneté.»

Une scène avait entre autres marquée les esprits lors d’une manifestation du comité «la Vérité pour Adama», lors de laquelle un policier noir est traité de «sale vendu» par certains participants.

«Nous ne laisserons pas nos frères d’armes être traités de racistes»

Ces policiers «noirs, arabes, métis, asiatiques, originaires des DROM-COM, des anciennes colonies, chrétiens, musulmans, juifs, hindous, athées, hétérosexuels, homosexuels» tiennent aussi à prendre la défense de leurs collègues blancs, accusés de racisme par certains militants.

Ainsi, tout en concédant que la police nationale «n’est pas parfaite», ils font part de leur fierté de «protéger la population, dont nous sommes tous issus».

Ils assurent que l’institution est «à mille lieues de la description qui en est faite par ceux qui ne la connaissent pas mais portent sur elle leurs préjugés», ajoutant qu’ils n’avaient qu’une seule couleur sur le terrain: l’uniforme bleu.

Lire aussi:

Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
L'assassinat de Samuel Paty, une autre pomme de discorde entre la France et la Turquie
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
immigration, antiracisme, racisme, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook