France
URL courte
Par
5571
S'abonner

Dans les Alpes-Maritimes, ils ont sauvé et mis à l’abri, lors du passage dévastateur de la tempête Alex, 17 personnes, juste avant qu'une route ne s'effondre.

Un adjudant de gendarmerie de la commune de Tende, dans les Alpes-Maritimes, a réussi à sauver, en commun avec une policière municipale et un agent du service des routes, 17 personnes bloquées par la montée des eaux alors que la tempête Alex se déchaînait dans la vallée de la Roya.

Il a qualifié la situation de catastrophique au moment de leur arrivée.

«Ces personnes étaient effectivement bloquées dans une vague de boue […]. Il y avait des enfants, des dames âgées et des femmes qui n'arrivaient pas à passer, donc on a été obligés de les porter. Et à la dernière personne évacuée, la route s'est effondrée derrière nous. Ils ont échappé, à quelques minutes près, à une mort certaine», a-t-il raconté à BFM TV.

L’adjudant a ajouté qu’ils s’étaient réfugiés toute la nuit dans une cabane à proximité de la route étant donné que cette dernière s’était effondrée «devant nous et derrière nous». Le lendemain, ils ont réussi à gagner par des chemins de montagne le village de Tende.

«C’est ma vie»

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Après avoir mis ces personnes à l'abri, le gendarme et la policière repartent en voiture, avant de se retrouver piégés eux-mêmes par les inondations. Ils réussissent à s’extraire du véhicule par les fenêtres.

«On aurait pu s'effondrer avec la route, j'ai réalisé cela quelques jours après», a confié David Garcia à LCI.

Tous deux parviennent à trouver une maison vide pour passer la nuit, avant de rejoindre, le lendemain, leurs collègues qui étaient sans nouvelle d'eux depuis 36 heures.

«S'il y a un danger pour la population, on doit être prêts au sacrifice ultime. C'est la gendarmerie, c'est ma vie», a-t-il ajouté, cité par LCI.

David Garcia a ajouté qu’en déblayant la route après la tempête, il s’était pris «un objet en pleine tête» et a dû se «faire mettre sept points de suture».

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
inondation, tempête, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook