France
URL courte
Par
4119152
S'abonner

Lors de sa conférence de presse du jeudi 1er octobre, le ministre de la Santé a répété que la France était l’un des pays qui effectuait le plus de tests au monde. Pourtant, l’équipe de Désintox, émission diffusée sur Arte, a démontré que c’était loin d’être le cas.

Dans son point hebdomadaire du 1er octobre sur l’épidémie de Covid-19, Olivier Véran a insisté sur le fait que la France était l’un des pays qui testait le plus au monde. Cette affirmation décryptée par l’émission d’Arte Désintox s’est néanmoins avérée fausse, comme le relate Franceinfo.

En effet, lorsque le nombre de tests est rapporté au nombre d’habitants, la France est loin des premières places. En se basant sur les chiffres de l’ECDC (European Center for Disease Prevention and Control), il s’avère que l’Hexagone, avec ses 1.379 tests pour 100.000 habitants n’est que le 12ème parmi 30 pays d’Europe.

À titre de comparaison, la Belgique en effectue 2.200 et le Royaume-Uni 2.700, soit deux fois plus. Le podium européen se compose du Danemark, du Luxembourg et de l’Islande, lesquels présentent près de 6.000 tests pour 100.000 habitants, plus de quatre fois la moyenne française qui ne dépasse même pas la moyenne européenne (1.700 tests pour 100.000 habitants).

Au niveau mondial, les chiffres du 7 octobre du site Our World in Data montrent que la France est également derrière la Russie, les Émirats arabes unis, Israël, les États-Unis ou encore l’Espagne. Toutefois, le pays a considérablement augmenté son nombre de tests par semaine depuis le début de l’épidémie, mais cela a été le cas de nombreux autres.

«En fait, tous les États ont depuis quelques mois accru considérablement leur capacité en la matière, en prévision d'une éventuelle seconde vague. La France a seulement fait comme les autres. Pas mieux», résume le média.

Quelles mesures cette semaine?

Le ministre de la Santé fera un nouveau point sur la progression du virus ce jeudi à 18 heures. D’après France Inter, des mesures devraient être annoncées dans plusieurs villes en zone «alerte maximale», comme Lyon, Lille, Grenoble et Saint-Étienne, qui pourraient alors se retrouver au même niveau que Paris et Marseille.

M. Véran s’était déjà montré inquiet quant aux chiffres de la semaine dernière, lesquels se sont encore aggravés cette semaine avec plus de 18.700 nouvelles contaminations détectées en 24 heures, un record absolu. Bruno Lemaire, qui l’accompagnera, détaillera plusieurs aides de l’État aux secteurs les plus touchés par la crise.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
tests, désinformation, Covid-19, épidémie, Olivier Véran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook