France
URL courte
Par
72112
S'abonner

Des centaines de personnes ont manifesté à Paris devant l'ambassade de Turquie, soutien indéfectible de l'Azerbaïdjan qui se dit prêt à reconquérir par les armes la région du Haut-Karabakh.

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce jeudi 8 octobre devant l'ambassade de Turquie à Paris afin de dénoncer le rôle joué, selon eux, par Ankara dans le conflit opposant l'Azerbaïdjan et l'Arménie autour du Haut-Karabakh.

​La manifestation a été organisée à l’appel du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF).

Accusations d’Emmanuel Macron

Malgré l'intensification des efforts diplomatiques, l'Azerbaïdjan se déclare déterminé à reconquérir par les armes le Haut-Karabakh, région essentiellement peuplée d'Arméniens. Selon Bakou, seul un retrait des troupes ennemies mettrait fin aux combats.

La semaine dernière, le Président Macron avait appelé l’Otan à «regarder en face» les actions de la Turquie dans le contexte du conflit, accusant Ankara d’envoyer en Azerbaïdjan des «combattants de groupes djihadistes» recrutés en Syrie.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a pour sa part fait valoir que l’implication militaire de la Turquie «risquait d’alimenter l’internationalisation du conflit» entre Bakou et Erevan.

Lire aussi:

Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Trois scénarios à l'étude au sein de l'exécutif face à l'accélération de l'épidémie
Tags:
Paris, France, manifestation, Arménie, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook