France
URL courte
Par
142022
S'abonner

La bibliothèque d'une école élémentaire de Vaucresson (Hauts-de-Seine) a été vandalisée. Le personnel y a découvert des croix gammées et des inscriptions antisémites recouvrant les murs et un tableau, selon Actu 17. La mairie a porté plante.

Mise à jour: article modifié suite à un mail de la mairie de Vaucresson reçu par Sputnik

Un nouvel acte d'antisémitisme a été recensé en France, cette fois à Vaucresson (Hauts-de-Seine) où le personnel de l’école élémentaire Les Peupliers a découvert des inscriptions antisémites ce jeudi dans la bibliothèque, rapporte Actu 17.

Les murs et un tableau ont été vandalisés avec des croix gammées accompagnées des termes «sale juif» et «juifs coupables».

Suite à une plainte déposée par la mairie, une enquête a été ouverte par le commissariat de Saint-Cloud.

Actu 17 indique que selon les premiers éléments, le ou les auteurs se sont introduits dans l’établissement en passant par une fenêtre restée ouverte.

Dans un communiqué paru sur le site de la ville, la maire de la commune Véronique Jacqueline «condamne avec la plus grande fermeté cet acte qui ne peut rester impuni».

Un autre acte d'antisémitisme il y a une semaine

Précédemment, dans la nuit du 1er au 2 octobre, une dizaine de croix gammées ont été dessinées à l’intérieur du restaurant casher Mac Queen situé dans le XIXe arrondissement de Paris. Les auteurs ont réussi à pénétrer dans l’établissement après avoir dégradé le rideau de fer. Ils ont renversé les tables et les chaises et ont laissé de nombreux tags à caractère antisémite sur les murs.

En juillet, la fresque en hommage à la survivante de la Shoah Simone Veil a été dégradée à quelques centaines de mètres du Panthéon à Paris.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
antisémitisme, école, Hauts-de-Seine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook