France
URL courte
Par
Enseignant décapité en région parisienne (104)
298918
S'abonner

Des opérations de police sont en cours contre ceux qui ont exprimé leur soutien à l'assassin de Conflans-Sainte-Honorine, et des interpellations ont déjà eu lieu, a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur sur Europe 1.

Des opérations de police sont menées depuis lundi matin et se poursuivront dans les prochains jours contre des «dizaines d'individus» de la mouvance islamiste, a annoncé Gérald Darmanin sur Europe 1.

Une cinquantaine d'associations seront par ailleurs contrôlées, a ajouté Gérald Darmanin, qui a souhaité la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

Depuis l'assassinat le 16 octobre du professeur de collège Samuel Paty, plus de 80 enquêtes ont par ailleurs été ouvertes pour haine en ligne, a ajouté le ministre.

Un attentat islamiste

Un attentat islamiste caractérisé a eu lieu le 16 octobre vers 17h00 à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Samuel Paty, enseignant de 47 ans, a été retrouvé décapité non loin de son collège du Bois d’Aulne, ceci pour avoir montré des caricatures de Mahomet lors de ses cours sur la laïcité et la liberté d’expression.

Le terroriste, d’origine tchétchène, a été neutralisé par la police par plusieurs coups de feu et a succombé à ses blessures.

Dossier:
Enseignant décapité en région parisienne (104)

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
Gérald Darmanin, professeur, Conflans-Sainte-Honorine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook