France
URL courte
Par
256917
S'abonner

La campagne de collecte de dons pour les Restos du Cœur s’est avérée moins fructueuse que les années précédentes à Colmar. Selon une bénévole interrogée par les Dernières nouvelles d'Alsace, l’association reçoit cette année des menaces et «des commentaires sur les supposées origines de nos bénéficiaires qui tuent des Français».

La collecte nationale des Restos du Cœur qui s’est tenue vendredi 16 octobre et samedi 17 octobre a enregistré une baisse des dons à Colmar. La cause: les Français ne veulent pas que cela profite aux étrangers, rapporte le journal Dernières nouvelles d'Alsace (DNA).

Ainsi, pendant la seule journée de vendredi, l’association n’a rassemblé que six tonnes de marchandises au total, contre 25 l’année dernière sur deux jours.

«Le comportement des personnes a aussi changé. […] Cette année on se fait aussi agresser verbalement. On nous inflige des commentaires par exemple, sur les supposées origines de nos bénéficiaires qui tuent des Français. Depuis des années que je participe aux collectes, nous n’avions jamais subi cela, c’est inadmissible», dénonce une bénévole auprès du journal.

«On a besoin de tout c’est terrible»

La collecte mobilise des bénévoles qui appellent à la générosité des gens à l’entrée des Leclerc, Intermarché, Cora, Auchan et autres.

«On a besoin de tout c’est terrible», s’alarme-t-elle, «surtout les produits pour nourrisson qui sont très chers».

Lire aussi:

Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
Colmar, bénévolat, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook