France
URL courte
Par
142513
S'abonner

Le chanteur Michel Sardou, 73 ans, a dû se défendre d’avoir écrit un texte islamophobe qui circule sur Internet depuis le début des années 2010.

«Je me contrefiche des hadiths, des sourates et autres corâneries»: le chanteur Michel Sardou a été contraint de s’expliquer après qu’une lettre raciste et islamophobe, dont on lui attribue la rédaction, a refait surface.

«Moi, l’islam, je m’en tape le coquillard [...]. On ne veut pas de leur religion, on ne veut pas de leurs valeurs, on ne veut pas de leurs mœurs, on ne veut pas de leur vision du monde», indique notamment la lettre.

Le chanteur porte plainte

Au micro d’Europe 1, le chanteur âgé de 73 ans a assuré qu’il ne s’agissait «pas du tout de son texte» et qu’il avait l’intention de porter plainte contre son véritable auteur, d’ailleurs anonyme.

«Je n’ai jamais été comme ça de ma vie, jamais! Le racisme m’est complètement étranger. Si j’ai quelque chose à dire, je n’ai pas besoin d’un juge, je le dis lors d’une interview ou à la télévision», a déclaré M.Sardou.

Le texte en question avait été pour la première fois publié en 2010 sur un site québécois avant de réapparaître en 2015, toujours signé Michel Sardou, rappelle le service de vérification de l’AFP.

Lire aussi:

La manifestation contre la loi Sécurité globale se poursuit place de la République, à Paris
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Véhicules embrasés, heurts et gaz: Paris se mobilise de nouveau contre la loi Sécurité globale – images
Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Tags:
plainte, islamophobie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook