France
URL courte
Par
181916
S'abonner

Un jet de pétard a entraîné une opération de police à la grande mosquée de Paris, selon BFM TV. Aucun blessé n’est à déplorer et aucune interpellation n’a pour l’heure été réalisée. D’autres incidents contre des mosquées ont été répertoriés ces derniers jours, notamment à Bordeaux.

Les forces de l’ordre sont intervenues à la grande mosquée de Paris, après qu’un pétard a été lancé, rapporte BFM TV citant des sources concordantes. Le projectile aurait été jeté depuis une fenêtre donnant sur la cour de l’édifice. L’incident n’a pas fait de blessés et les forces de l’ordre n’ont pour l’instant procédé à aucune interpellation.

Le secteur a été bouclé le temps d’une opération de sécurisation.

Dégradation d’une mosquée à Bordeaux

Dans la nuit du 20 octobre, la mosquée Nur El-Muhamadi de Bordeaux avait déjà subi des dégradations, selon la préfecture de Gironde. Des vitres avaient été brisées et des murs tagués avec des croix celtes et de Lorraine. Une inscription «Mahomet = Lâche» avait également été retrouvée sur le bâtiment.

L’édifice avait déjà été la cible de dégradations la semaine précédente. Une inscription proclamant «Ni dieu, ni maître, ni proxo, ni mari» avait alors été apposée sur les murs, expliquait à BFM TV Abdelaziz Manaa, vice-président de la mosquée.

Ces incidents interviennent après l’assassinat de Samuel Paty, enseignant décapité par un terroriste d’origine tchétchène le 16 octobre.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Bordeaux, mosquée, police, Grande mosquée de Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook