France
URL courte
Par
557
S'abonner

Alors qu’elle a emménagé il y a seulement quelques mois dans un appartement HLM à Pérols (Hérault), une handicapée de 52 ans obligée de se déplacer en fauteuil électrique souhaite d’ores déjà déménager car ouvrir les portes d'accès de sa résidence est pour elle un calvaire, relate France Bleu.

Il y a quelques mois, Isabelle Garai, 52 ans, atteinte d'une sclérose en plaques et se déplaçant en fauteuil électrique, a déménagé d'un appartement à Montpellier dont elle ne pouvait pas payer le loyer et d'où elle risquait d'être expulsée pour aller s’installer dans un appartement HLM à Pérols (Hérault), rapporte France Bleu.

Après ces quelques mois, elle souhaite déjà déménager car entrer dans sa résidence est pour elle un calvaire.

Sur le papier, la résidence tout à fait neuve est accessible aux personnes à mobilité réduite. En réalité, pour entrer, la femme doit ouvrir deux lourdes portes pour faire passer son fauteuil de 120 kilogrammes.

«Quand je suis devant ma porte d'immeuble, j'attends que quelqu'un passe par là pour ouvrir... L'autre jour j'ai patienté 40 minutes avant de rentrer chez moi», a-t-elle confié à France Bleu.

Alternatives proposées par le bailleur

Le bailleur social, ERILIA, indique dans un communiqué que le logement de Mme Garai «est adapté aux usagers en fauteuil (ouvertures de portes 90 centimètres, robinetterie et interrupteurs à hauteur adaptée, barres de maintien, douche siphon de sol, volets roulants électriques...)», mais se dit conscient de son problème et s'engage à trouver une issue rapide.

Deux alternatives sont envisagées par le bailleur: la motorisation des portes du SAS d'entrée de la résidence ou bien la création d'un accès spécifique depuis la terrasse privative du logement situé au rez-de-chaussée vers l'extérieur.

Lire aussi:

Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Raoult affirme avoir des preuves que le remdesivir favorise l’apparition de variants – vidéo
En Syrie, la Russie élimine 200 djihadistes: leur résurgence alimentée par les sanctions US?
Tags:
handicapés, HLM (Habitation à Loyer Modéré), Hérault
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook