France
URL courte
Par
7425
S'abonner

Le Musée militaire Park France de La Wantzenau près de Strasbourg a tenu le 25 octobre une vente aux enchères qui a permis de vendre une quarantaine de véhicules de la Seconde Guerre mondiale dont des chars, indique franceinfo. Selon l’un des gérants du musée, ces ventes visent à libérer les réserves remplies qui ne seront jamais exposées.

Une quarantaine de véhicules militaires datant principalement de la Seconde Guerre mondiale dont des chars ont été vendus dans le cadre d’enchères menées dimanche 25 octobre par le Musée militaire Park France à La Wantzenau (Bas-Rhin), rapporte franceinfo.

Ainsi, parmi ce matériel de guerre vendu figure un char de fabrication tchèque datant des années 1950 toujours fonctionnel et une réplique d'un blindé de la Wehrmacht qui est parti pour 40.000 euros. En outre, se trouvait un char soviétique fabriqué à Iekaterinbourg, dans l'Oural, datant de 1944. Celui-ci a été vendu pour 59.000 euros.

Le musée a également mis aux enchères un char américain qui a attiré l’attention particulière d’un passionné.

«Ce tank, c'est mon préféré. Je suis un passionné de la Seconde Guerre mondiale, et de tout ce qui est américain. J'ai moi-même une Jeep à la maison, que j'ai restaurée partiellement», indique-t-il au média.

«C'est l'occasion de faire un peu de place»

Selon Dominique Soulier, l'un des deux gérants, ces ventes permettront de se débarrasser des réserves remplies du musée.

«Ce sont des pièces qui n'auront jamais l'occasion d'être exposées dans le musée. Parce qu'on expose déjà ce type de véhicules. On n'aura pas le temps de les restaurer, et c'est l'occasion de faire un peu de place», explique-t-il.

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
«Blocage total»: l’annonce de Macron d’une plateforme de signalement des discriminations provoque la colère
Tags:
vente aux enchères, char, Strasbourg, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook